Le Brainois est sorti de l'eau 45e, à 37 secondes du leader français Valentin Morlec, manquant de quelques secondes un peloton de tête à vélo, formé par une quarantaine d'athlètes. En poursuite avec 9 autres concurrents, Mengal est néanmoins parvenu à recoller aux leaders lors de la 4e des 8 boucles cyclistes. Positionné 37e lors de la 2e transition, à 11 secondes des hommes de tête, Mengal est parvenu à reprendre 21 triathlètes lors des 10 derniers kilomètres à pied. Au final, Cabrera s'est imposé en 1h47:03, devant Serrat (1h47:12) et Studer (1h47:17). Mengal, en 1h48:21, est resté à 18 secondes du top 10, son 2e meilleur résultat en Coupe du monde, qu'il découvre, après sa 15e place à Arzachena, fin mai en Italie. Plus tôt dans la journée, Jolien Vermeylen s'était emparé de la 7e place de la course féminine et Hanne De Vet avait fini 36e. (Belga)

Le Brainois est sorti de l'eau 45e, à 37 secondes du leader français Valentin Morlec, manquant de quelques secondes un peloton de tête à vélo, formé par une quarantaine d'athlètes. En poursuite avec 9 autres concurrents, Mengal est néanmoins parvenu à recoller aux leaders lors de la 4e des 8 boucles cyclistes. Positionné 37e lors de la 2e transition, à 11 secondes des hommes de tête, Mengal est parvenu à reprendre 21 triathlètes lors des 10 derniers kilomètres à pied. Au final, Cabrera s'est imposé en 1h47:03, devant Serrat (1h47:12) et Studer (1h47:17). Mengal, en 1h48:21, est resté à 18 secondes du top 10, son 2e meilleur résultat en Coupe du monde, qu'il découvre, après sa 15e place à Arzachena, fin mai en Italie. Plus tôt dans la journée, Jolien Vermeylen s'était emparé de la 7e place de la course féminine et Hanne De Vet avait fini 36e. (Belga)