Geens, 2e de la manche floridienne le week-end dernier à Sarasota, était en tête du peloton lorsqu'un triathlète brésilien a voulu le remonter et a touché sa roue avant. "Un mauvais crash", a expliqué l'Anversois, vainqueur en juin de la manche de Coupe du monde organisée dans la Métropole. "Certainement pas la manière dont j'envisageais de clôturer ma saison", a-t-il commenté sur Instagram. L'épreuve, disputée sur distance sprint (750m natation, 20 km vélo et 5 km à pied) a été remportée par l'Espagnol David Castro Fajardo (52:21), devant le Brésilien Manoel Messias (52:23) et le Portugais Joao Pereira (52:24). De son côté Valérie Barthelemy avait bien entamé les deux premières disciplines, déposant son vélo en compagnie du top 10, mais est ensuite rentrée dans les rangs en course à pied perdant près de deux minutes sur la gagnante Yulia Yelistratova. L'Ukrainienne s'est imposée en 58:19, devant la Brésilienne Luisa Baptista (58:22) et la Chilienne Barbara Riveros (58:37), vice-championne du monde en titre de longue distance. Barthelemy a quant à elle été créditée d'un chrono de 1h00:22. (Belga)

Geens, 2e de la manche floridienne le week-end dernier à Sarasota, était en tête du peloton lorsqu'un triathlète brésilien a voulu le remonter et a touché sa roue avant. "Un mauvais crash", a expliqué l'Anversois, vainqueur en juin de la manche de Coupe du monde organisée dans la Métropole. "Certainement pas la manière dont j'envisageais de clôturer ma saison", a-t-il commenté sur Instagram. L'épreuve, disputée sur distance sprint (750m natation, 20 km vélo et 5 km à pied) a été remportée par l'Espagnol David Castro Fajardo (52:21), devant le Brésilien Manoel Messias (52:23) et le Portugais Joao Pereira (52:24). De son côté Valérie Barthelemy avait bien entamé les deux premières disciplines, déposant son vélo en compagnie du top 10, mais est ensuite rentrée dans les rangs en course à pied perdant près de deux minutes sur la gagnante Yulia Yelistratova. L'Ukrainienne s'est imposée en 58:19, devant la Brésilienne Luisa Baptista (58:22) et la Chilienne Barbara Riveros (58:37), vice-championne du monde en titre de longue distance. Barthelemy a quant à elle été créditée d'un chrono de 1h00:22. (Belga)