Meilleur coureur à pied, Nygaard-Priester a parcouru les distances de 1,5 km à la nage, 40 km en vélo et 10 km à pied en 1h53:31, devançant de 25 secondes le Britannique Grant Sheldon (1h54:04) et de 44 secondes le Hongrois Csongor Lehmann (1h54:19). Comme le vainqueur, Vanderplancke a déposé son vélo à une trentaine de secondes de 4 échappés avant la course à pied. Auteur d'un bon 4e et dernier tour de 2,5 km à pied, le sociétaire du TriGT a réussi à intégrer le top 5, finissant en 1h54:25, à seulement 4 secondes de la 4e place de l'Espagnol Sergio Baxter Cabrera. Arnaud Mengal a fini 30e, en 1h58:18, et Dries Matthys 34e (1h59:17). Chez les dames, la victoire est revenue à la Suissesse Julie Derron, en 2h06:57. Severine Bouchez a pris la 25e place, en 2h15:48, à près de 9 minutes de la gagnante. La Coupe du monde de triathlon constitue le deuxième niveau mondial de la discipline après les World Triathlon Series (WTS). (Belga)

Meilleur coureur à pied, Nygaard-Priester a parcouru les distances de 1,5 km à la nage, 40 km en vélo et 10 km à pied en 1h53:31, devançant de 25 secondes le Britannique Grant Sheldon (1h54:04) et de 44 secondes le Hongrois Csongor Lehmann (1h54:19). Comme le vainqueur, Vanderplancke a déposé son vélo à une trentaine de secondes de 4 échappés avant la course à pied. Auteur d'un bon 4e et dernier tour de 2,5 km à pied, le sociétaire du TriGT a réussi à intégrer le top 5, finissant en 1h54:25, à seulement 4 secondes de la 4e place de l'Espagnol Sergio Baxter Cabrera. Arnaud Mengal a fini 30e, en 1h58:18, et Dries Matthys 34e (1h59:17). Chez les dames, la victoire est revenue à la Suissesse Julie Derron, en 2h06:57. Severine Bouchez a pris la 25e place, en 2h15:48, à près de 9 minutes de la gagnante. La Coupe du monde de triathlon constitue le deuxième niveau mondial de la discipline après les World Triathlon Series (WTS). (Belga)