La course a longtemps été interrompue en raison du brouillard après le passage des 25 premiers concurrents, avant de reprendre. Svindal dont la domination est insolente, a ainsi remporté sa 4e victoire en cinq courses, seule la descente de Santa Caterina fin décembre, remportée par le Français Adrien Théaux --7e samedi--, lui ayant échappé. Sur une piste raccourcie, le Norvégien qui avait déjà largement dominé la descente du super-combiné la veille, disputée sur un parcours identique, a viré en tête à tous les temps intermédiaires. Seul l'Autrichien Hannes Reichlet a pu un temps le menacer, comptant juste 7/100e de retard au premier chrono intermédiaire, puis 16/100 au second avant de mourir à 19/100e du Norvégien sur la ligne d'arrivée. Le 3e, Kröll a lui terminé à 1 sec 52/100e. Le parcours sur la Lauberhorn, plus longue piste du circuit, a dû être raccourci car la météo n'avait pas laissé la possibilité aux coureurs de reconnaître le haut du parcours. (Belga)

La course a longtemps été interrompue en raison du brouillard après le passage des 25 premiers concurrents, avant de reprendre. Svindal dont la domination est insolente, a ainsi remporté sa 4e victoire en cinq courses, seule la descente de Santa Caterina fin décembre, remportée par le Français Adrien Théaux --7e samedi--, lui ayant échappé. Sur une piste raccourcie, le Norvégien qui avait déjà largement dominé la descente du super-combiné la veille, disputée sur un parcours identique, a viré en tête à tous les temps intermédiaires. Seul l'Autrichien Hannes Reichlet a pu un temps le menacer, comptant juste 7/100e de retard au premier chrono intermédiaire, puis 16/100 au second avant de mourir à 19/100e du Norvégien sur la ligne d'arrivée. Le 3e, Kröll a lui terminé à 1 sec 52/100e. Le parcours sur la Lauberhorn, plus longue piste du circuit, a dû être raccourci car la météo n'avait pas laissé la possibilité aux coureurs de reconnaître le haut du parcours. (Belga)