Parti avec le dossard N.33, Armand Marchant a signé le 22e temps de la première manche. Auteur d'une bonne seconde manche, où il a enregistré le 13e chrono, le skieur de Thimister, 23 ans, a finalement terminé 16e, à 2.95 de Schwarz. Marchant, meilleur performeur de l'histoire du ski alpin belge avec une cinquième place au slalom de Zagreb en janvier 2020, aura l'occasion de confirmer sa bonne forme à Chamonix où deux slaloms sont prévus samedi et dimanche. Aux avant-postes, Marco Schwarz s'est montré le plus régulier avec le 6e temps de la première manche et le 2e de la seconde. Il s'est imposé avec une marge confortable de 68 centièmes sur Clément Noël. Leader de la Coupe du monde, Pinturault a échoué à 0.82 mais a réalisé une très bonne opération comptable dans la quête du gros globe de cristal. Avec 860 points, il devance largement le Suisse Marco Odermatt (607) et Schwarz (489), qui a lui consolidé sa place de leader au classement de la spécialité après son 4e succès en carrière, le 2e cette saison après Adelboden. Encore côté belge, Tom Verbeeke, qui disposait lui du dossard N.68, est rapidement parti à la faute dans la première manche. Il avait le 55e temps intermédiaire au terme du premier secteur. Sam Maes, troisième Belge habitué à disputer les slaloms de Coupe du monde, s'est déchiré les ligaments croisés début janvier et sera absent le reste de la saison. Un Français a marqué la première manche en la personne de Julien Lizeroux. Le Plagnard de 41 ans, vice-champion du monde 2009 de slalom et de combiné, a mis un terme à sa carrière en prenant la 35e place. Il aura remporté trois courses sur le cirque blanc (Kitzbühel et Kranjska Gora en 2009, Adelboden en 2010) et décroché neuf podiums. Si le connaisseur public local n'était pas au rendez-vous pour l'acclamer, Lizeroux a reçu une chaude ovation des skieurs présents. (Belga)

Parti avec le dossard N.33, Armand Marchant a signé le 22e temps de la première manche. Auteur d'une bonne seconde manche, où il a enregistré le 13e chrono, le skieur de Thimister, 23 ans, a finalement terminé 16e, à 2.95 de Schwarz. Marchant, meilleur performeur de l'histoire du ski alpin belge avec une cinquième place au slalom de Zagreb en janvier 2020, aura l'occasion de confirmer sa bonne forme à Chamonix où deux slaloms sont prévus samedi et dimanche. Aux avant-postes, Marco Schwarz s'est montré le plus régulier avec le 6e temps de la première manche et le 2e de la seconde. Il s'est imposé avec une marge confortable de 68 centièmes sur Clément Noël. Leader de la Coupe du monde, Pinturault a échoué à 0.82 mais a réalisé une très bonne opération comptable dans la quête du gros globe de cristal. Avec 860 points, il devance largement le Suisse Marco Odermatt (607) et Schwarz (489), qui a lui consolidé sa place de leader au classement de la spécialité après son 4e succès en carrière, le 2e cette saison après Adelboden. Encore côté belge, Tom Verbeeke, qui disposait lui du dossard N.68, est rapidement parti à la faute dans la première manche. Il avait le 55e temps intermédiaire au terme du premier secteur. Sam Maes, troisième Belge habitué à disputer les slaloms de Coupe du monde, s'est déchiré les ligaments croisés début janvier et sera absent le reste de la saison. Un Français a marqué la première manche en la personne de Julien Lizeroux. Le Plagnard de 41 ans, vice-champion du monde 2009 de slalom et de combiné, a mis un terme à sa carrière en prenant la 35e place. Il aura remporté trois courses sur le cirque blanc (Kitzbühel et Kranjska Gora en 2009, Adelboden en 2010) et décroché neuf podiums. Si le connaisseur public local n'était pas au rendez-vous pour l'acclamer, Lizeroux a reçu une chaude ovation des skieurs présents. (Belga)