Maes s'est blessé lors de son dernier run d'entraînement dimanche à Dachstein, en Autriche. On estime qu'il restera sur la touche pendant neuf mois. "Les blessures font partie du sport de haut niveau. Cela aurait été pire si cela s'était produit juste avant les Jeux Olympiques d'hiver", a commenté son père Dirk Maes dans Het Laatste Nieuws. "Il est entre les mains des meilleurs spécialistes pour sa revalidation. Il bénéficie du soutien d'autres skieurs, comme Armand Marchant, qui s'est lui-même battu pour revenir au plus haut niveau après un terrible accident. Il lui a immédiatement envoyé un message d'encouragement". Sam Maes, né à Edegem, a pris la 18e place du slalom géant de Sölden en début de saison. Son meilleur résultat en Coupe du monde est une 12e place, acquise sur le slalom géant de Kranjska Gora en mars 2019. (Belga)

Maes s'est blessé lors de son dernier run d'entraînement dimanche à Dachstein, en Autriche. On estime qu'il restera sur la touche pendant neuf mois. "Les blessures font partie du sport de haut niveau. Cela aurait été pire si cela s'était produit juste avant les Jeux Olympiques d'hiver", a commenté son père Dirk Maes dans Het Laatste Nieuws. "Il est entre les mains des meilleurs spécialistes pour sa revalidation. Il bénéficie du soutien d'autres skieurs, comme Armand Marchant, qui s'est lui-même battu pour revenir au plus haut niveau après un terrible accident. Il lui a immédiatement envoyé un message d'encouragement". Sam Maes, né à Edegem, a pris la 18e place du slalom géant de Sölden en début de saison. Son meilleur résultat en Coupe du monde est une 12e place, acquise sur le slalom géant de Kranjska Gora en mars 2019. (Belga)