Partie avec le dossard numéro 9, Schmidhofer décroche sur cette piste qu'elle affectionne un premier succès cette saison dans sa discipline favorite, son quatrième en Coupe du monde où elle avait ajouté un Super-G en janvier à Garmisch-Partenkirchen, deux mois après son doublé dans l'Alberta. La skieuse de 30 ans, lauréate du petit globe de cristal de descente la saison passée, a été la plus rapide en coupant la ligne d'arrivée en 1:14.92. Et il s'en est fallu d'à peine 13/100e, pour que sa dauphine Shiffrin décroche une 63e victoire qui lui aurait permis de dépasser l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll. L'Américaine, peut-être déçue de sa 10e place vendredi, a en tout cas montré qu'elle était en mesure de devenir également souveraine en vitesse, elle qui domine sans partage les épreuves techniques et de fait le classement général avec désormais 446 points, devant la Suissesse Michelle Gisin (176) et la Tchèque Ester Ledecka (150). Cette dernière, qui a créé la surprise la veille en s'adjugeant la première descente (Schmidhofer était 7e), a confirmé par sa 4e place, juste derrière Marsaglia, qu'il faudra dorénavant aussi compter sur elle en ski alpin et pas uniquement en snowboard, sa spécialité. Dimanche, place au premier Super-G de la saison, où Shiffrin et Schmidhofer pourraient offrir un nouveau duel de haute volée. (Belga)

Partie avec le dossard numéro 9, Schmidhofer décroche sur cette piste qu'elle affectionne un premier succès cette saison dans sa discipline favorite, son quatrième en Coupe du monde où elle avait ajouté un Super-G en janvier à Garmisch-Partenkirchen, deux mois après son doublé dans l'Alberta. La skieuse de 30 ans, lauréate du petit globe de cristal de descente la saison passée, a été la plus rapide en coupant la ligne d'arrivée en 1:14.92. Et il s'en est fallu d'à peine 13/100e, pour que sa dauphine Shiffrin décroche une 63e victoire qui lui aurait permis de dépasser l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll. L'Américaine, peut-être déçue de sa 10e place vendredi, a en tout cas montré qu'elle était en mesure de devenir également souveraine en vitesse, elle qui domine sans partage les épreuves techniques et de fait le classement général avec désormais 446 points, devant la Suissesse Michelle Gisin (176) et la Tchèque Ester Ledecka (150). Cette dernière, qui a créé la surprise la veille en s'adjugeant la première descente (Schmidhofer était 7e), a confirmé par sa 4e place, juste derrière Marsaglia, qu'il faudra dorénavant aussi compter sur elle en ski alpin et pas uniquement en snowboard, sa spécialité. Dimanche, place au premier Super-G de la saison, où Shiffrin et Schmidhofer pourraient offrir un nouveau duel de haute volée. (Belga)