Le champion olympique de descente (26 ans) a dévalé le parcours sur la Streif en 1 min 11 sec 25/100e, avec une pointe à 134 km/h sous un soleil éclatant, pour s'offrir sa quatrième victoire en Coupe du monde. Son précédent succès sur le circuit remontait à février 2015, à Saalbach, également en Autriche, où il s'était imposé en super-G, 24 heures après avoir remporté la descente. Déception pour Kjetil Jansrud: le Norvégien, vainqueur des trois premiers super-G de l'hiver, se présentait en grand favori mais une faute dès le haut du parcours l'a privé de tout espoir de victoire. Il ne se classe que neuvième (+0.92) après le passage des quarante premiers concurrents, mais conserve tout de même assez largement la tête du classement de la discipline. Il devance en effet de 137 points l'Italien Dominik Paris (6e à 0.79) et de 140 points son compatriote Aleksander Aamodt Kilde (4e à 0.46 et à 2/100e d'un troisième podium cet hiver). Victorieux il y a un an, son compatriote Aksel Lund Svindal n'était pas au départ. Il a mis un terme à sa saison dans la semaine après une nouvelle opération du genou droit. (Belga)

Le champion olympique de descente (26 ans) a dévalé le parcours sur la Streif en 1 min 11 sec 25/100e, avec une pointe à 134 km/h sous un soleil éclatant, pour s'offrir sa quatrième victoire en Coupe du monde. Son précédent succès sur le circuit remontait à février 2015, à Saalbach, également en Autriche, où il s'était imposé en super-G, 24 heures après avoir remporté la descente. Déception pour Kjetil Jansrud: le Norvégien, vainqueur des trois premiers super-G de l'hiver, se présentait en grand favori mais une faute dès le haut du parcours l'a privé de tout espoir de victoire. Il ne se classe que neuvième (+0.92) après le passage des quarante premiers concurrents, mais conserve tout de même assez largement la tête du classement de la discipline. Il devance en effet de 137 points l'Italien Dominik Paris (6e à 0.79) et de 140 points son compatriote Aleksander Aamodt Kilde (4e à 0.46 et à 2/100e d'un troisième podium cet hiver). Victorieux il y a un an, son compatriote Aksel Lund Svindal n'était pas au départ. Il a mis un terme à sa saison dans la semaine après une nouvelle opération du genou droit. (Belga)