L'Américaine de 23 ans avait remporté 13 des 14 derniers slalom de la Coupe du monde, et restait sur un record impressionnant de 15 victoires sur une année calendaire. Bien partie pour remporter son 52e succès en carrière, la star du ski alpin, très concentrée tout au long de cette épreuve disputée de nuit sur la colline de Holmenkollen, temple du saut à skis, a finalement craqué en finale. Loin d'être un hasard, c'est l'autre dame en forme du moment qui s'est imposée. Vlhova a pris 21 centièmes à Shiffrin dès la première manche de la finale, et malgré un retour de l'Américaine tenante du titre au milieu de la seconde manche, la Slovaque a mis un dernier coup d'accélérateur pour gagner avec finalement 39 centièmes d'avance. "C'est un jour incroyable pour moi, j'ai réussi à battre Mikaela !", a savouré la skieuse de 23 ans. "Elle m'a obligée à me dépasser". Vlhova confirme ses très bonnes dernières semaines: déjà victorieuse du slalom géant de Semmering huit jours plus tôt - reléguant Shiffrin à la 5e place -, puis deuxième derrière l'Américaine sur le slalom en Autriche le lendemain, elle a de nouveau battu sa rivale, pour s'adjuger une deuxième victoire cette saison même si le classement général de la Coupe du monde reste largement dominé par Shiffrin. Pour le petit globe du slalom en revanche, Vlhova s'est rapprochée à seulement 80 points de l'Américaine. La Suissesse Wendy Holdener, finaliste l'an dernier sur cette épreuve du Nouvel An, a pris la troisième place, en devançant dans la petite finale la Suédoise Anna Swenn Larsson. Chez les hommes, l'Autrichien Marco Schwarz, deuxième du slalom de Madonna di Campiglio dix jours plus tôt, a remporté sa première victoire en Coupe du monde, battant en finale le Britannique Dave Ryding. Le Suisse Ramon Zenhaeusern, pourtant opéré d'un pouce plus tôt dans le mois, a pris la troisième place, en devançant le tenant du titre suédois Andre Myhrer lors de la petite finale. Le leader du classement général de la Coupe du monde, Marcel Hirscher, a lui été battu en quarts par Ryding, tandis que le Norvégien Henrik Kristoffersen a de nouveau été en dedans, échouant dès le 1er tour. (Belga)

L'Américaine de 23 ans avait remporté 13 des 14 derniers slalom de la Coupe du monde, et restait sur un record impressionnant de 15 victoires sur une année calendaire. Bien partie pour remporter son 52e succès en carrière, la star du ski alpin, très concentrée tout au long de cette épreuve disputée de nuit sur la colline de Holmenkollen, temple du saut à skis, a finalement craqué en finale. Loin d'être un hasard, c'est l'autre dame en forme du moment qui s'est imposée. Vlhova a pris 21 centièmes à Shiffrin dès la première manche de la finale, et malgré un retour de l'Américaine tenante du titre au milieu de la seconde manche, la Slovaque a mis un dernier coup d'accélérateur pour gagner avec finalement 39 centièmes d'avance. "C'est un jour incroyable pour moi, j'ai réussi à battre Mikaela !", a savouré la skieuse de 23 ans. "Elle m'a obligée à me dépasser". Vlhova confirme ses très bonnes dernières semaines: déjà victorieuse du slalom géant de Semmering huit jours plus tôt - reléguant Shiffrin à la 5e place -, puis deuxième derrière l'Américaine sur le slalom en Autriche le lendemain, elle a de nouveau battu sa rivale, pour s'adjuger une deuxième victoire cette saison même si le classement général de la Coupe du monde reste largement dominé par Shiffrin. Pour le petit globe du slalom en revanche, Vlhova s'est rapprochée à seulement 80 points de l'Américaine. La Suissesse Wendy Holdener, finaliste l'an dernier sur cette épreuve du Nouvel An, a pris la troisième place, en devançant dans la petite finale la Suédoise Anna Swenn Larsson. Chez les hommes, l'Autrichien Marco Schwarz, deuxième du slalom de Madonna di Campiglio dix jours plus tôt, a remporté sa première victoire en Coupe du monde, battant en finale le Britannique Dave Ryding. Le Suisse Ramon Zenhaeusern, pourtant opéré d'un pouce plus tôt dans le mois, a pris la troisième place, en devançant le tenant du titre suédois Andre Myhrer lors de la petite finale. Le leader du classement général de la Coupe du monde, Marcel Hirscher, a lui été battu en quarts par Ryding, tandis que le Norvégien Henrik Kristoffersen a de nouveau été en dedans, échouant dès le 1er tour. (Belga)