Celine Schoonbroodt-de Azevezo (Cheppetta) a pris la 14e place après avoir renversé un obstacle (4 pts/77.76 secondes) dans le premier parcours. Wilm Vermeir (IQ van het Steentje) a terminé 17e (4/79.85) et Jérôme Guéry (Garfield de Tiji Des Templiers) la 30e (12/77.43). Grâce à ces performances, Niels Bruynseels, qui a gagné 42.000 euros, et Pieter Devos, plus riche de 28.000 euros, sont pratiquement assurés de participer à la finale de la Coupe du monde en salle du 15 au 19 avril à Las Vegas. Bruynseels passe de la 13e à la 6e place de la Ligue ouest-européenne. Devos monte de la 3e à la 2e place de ce classement qui retiendra les 18 meilleurs cavaliers au terme des quatorze manches qualificatives (7 meilleurs résultats pris en compte). Wilm Vermeir, 20e, peut encore espérer se qualifier s'il brille à Göteborg le 23 février lors de la dernière compétition qualificative. Jos Verlooy y sera aussi présent mais son unique objectif en 2020 sont les JO de Tokyo. (Belga)

Celine Schoonbroodt-de Azevezo (Cheppetta) a pris la 14e place après avoir renversé un obstacle (4 pts/77.76 secondes) dans le premier parcours. Wilm Vermeir (IQ van het Steentje) a terminé 17e (4/79.85) et Jérôme Guéry (Garfield de Tiji Des Templiers) la 30e (12/77.43). Grâce à ces performances, Niels Bruynseels, qui a gagné 42.000 euros, et Pieter Devos, plus riche de 28.000 euros, sont pratiquement assurés de participer à la finale de la Coupe du monde en salle du 15 au 19 avril à Las Vegas. Bruynseels passe de la 13e à la 6e place de la Ligue ouest-européenne. Devos monte de la 3e à la 2e place de ce classement qui retiendra les 18 meilleurs cavaliers au terme des quatorze manches qualificatives (7 meilleurs résultats pris en compte). Wilm Vermeir, 20e, peut encore espérer se qualifier s'il brille à Göteborg le 23 février lors de la dernière compétition qualificative. Jos Verlooy y sera aussi présent mais son unique objectif en 2020 sont les JO de Tokyo. (Belga)