Nicola Philippaerts était le premier Belge à entrer en action dans le Nebraska lors de cette finale du circuit FEI World Cup de jumping, en un temps de 59.59 qui est resté parmi les meilleurs, le 3e chrono des 37 engagés. Avec H&M Harley van den Bisschop, il est malheureusement parti à la faute sur le premier obstacle du triple, engrangeant 4 points de pénalité qui lui ont finalement accolé un temps de 63.59 secondes, le plaçant en 11e position dans le classement de cette épreuve. Le jeune Belge reste cependant en bonne voie pour se qualifier pour la compétition finale, du dimanche, réservée au Top 20 à l'issue de deux épreuves. La deuxième étape à franchir aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, à partir de 2h00 du matin heure belge. Gregory Wathelet, avec Forlap, a quant à lui répondu aux attentes en gardant ses pénalités à zéro. Avec un temps de 60.36 secondes, il se place quatrième derrière McLain Ward, le Suédois Henrik Von Eckermann et le Suisse Steve Guerdat, double tenant du titre. (Belga)

Nicola Philippaerts était le premier Belge à entrer en action dans le Nebraska lors de cette finale du circuit FEI World Cup de jumping, en un temps de 59.59 qui est resté parmi les meilleurs, le 3e chrono des 37 engagés. Avec H&M Harley van den Bisschop, il est malheureusement parti à la faute sur le premier obstacle du triple, engrangeant 4 points de pénalité qui lui ont finalement accolé un temps de 63.59 secondes, le plaçant en 11e position dans le classement de cette épreuve. Le jeune Belge reste cependant en bonne voie pour se qualifier pour la compétition finale, du dimanche, réservée au Top 20 à l'issue de deux épreuves. La deuxième étape à franchir aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, à partir de 2h00 du matin heure belge. Gregory Wathelet, avec Forlap, a quant à lui répondu aux attentes en gardant ses pénalités à zéro. Avec un temps de 60.36 secondes, il se place quatrième derrière McLain Ward, le Suédois Henrik Von Eckermann et le Suisse Steve Guerdat, double tenant du titre. (Belga)