Fort de son nouveau record de Belgique (6:08.76 réussi à Salt Lake City le 3 décembre), Swings présentait le sixième meilleur chrono des seize participants. Parti prudemment, il passait en 10e position à mi-course pour terminer beaucoup mieux en 6:12:42. Le nouveau recordman du monde de la distance en 6:01.56, le Suédois Nils van der Poel a justifié son rôle de favori et a réalisé le meilleur temps en 6:04.29. Il a devancé largement Ghiotto (6:09:34), le Canadien Ted-Jan Bloemen (6:09.52) et deux Russes Ruslan Zhakarov (6:10.17) et Sergey Trofimov (6:10.85) Au classement de la Coupe du monde du 5000 m, van der Poel mène largement avec 240 points devant Bloemen (184), Ghiotto (176) et Bart Swings (151). Celui-ci sera davantage attendu samedi à l'occasion de l'épreuve de "mass start" dont il est le leader de la Coupe du monde après sa victoire vendredi dernier à Salt Lake City dans la quatrième des sept courses de la saison. Les demi-finales sont programmées peu avant 19 heures (belges) et la finale vers 22h40 (belges). Vendredi, en début de journée, Sandrine Tas a amélioré son record de Belgique du 500 m en 38.67 secondes et s'est classée 17e (division B). Stien Vanhoutte, qui reprenait la compétition après avoir été malade, a pris la 26e place, sur 29, en 39.59 secondes. Sandrine Tas, 26 ans, sera encore au départ du 3000 m (division B) plus tard dans la journée de vendredi. Calgary accueille jusqu'à dimanche la quatrième des cinq étapes de la Coupe du monde de patinage de vitesse et la dernière avant les Jeux Olympiques de Pékin (4-20 février). L'ultime manche de la Coupe du monde est fixée les 12 et 13 mars à Heerenveen, aux Pays-Bas. (Belga)

Fort de son nouveau record de Belgique (6:08.76 réussi à Salt Lake City le 3 décembre), Swings présentait le sixième meilleur chrono des seize participants. Parti prudemment, il passait en 10e position à mi-course pour terminer beaucoup mieux en 6:12:42. Le nouveau recordman du monde de la distance en 6:01.56, le Suédois Nils van der Poel a justifié son rôle de favori et a réalisé le meilleur temps en 6:04.29. Il a devancé largement Ghiotto (6:09:34), le Canadien Ted-Jan Bloemen (6:09.52) et deux Russes Ruslan Zhakarov (6:10.17) et Sergey Trofimov (6:10.85) Au classement de la Coupe du monde du 5000 m, van der Poel mène largement avec 240 points devant Bloemen (184), Ghiotto (176) et Bart Swings (151). Celui-ci sera davantage attendu samedi à l'occasion de l'épreuve de "mass start" dont il est le leader de la Coupe du monde après sa victoire vendredi dernier à Salt Lake City dans la quatrième des sept courses de la saison. Les demi-finales sont programmées peu avant 19 heures (belges) et la finale vers 22h40 (belges). Vendredi, en début de journée, Sandrine Tas a amélioré son record de Belgique du 500 m en 38.67 secondes et s'est classée 17e (division B). Stien Vanhoutte, qui reprenait la compétition après avoir été malade, a pris la 26e place, sur 29, en 39.59 secondes. Sandrine Tas, 26 ans, sera encore au départ du 3000 m (division B) plus tard dans la journée de vendredi. Calgary accueille jusqu'à dimanche la quatrième des cinq étapes de la Coupe du monde de patinage de vitesse et la dernière avant les Jeux Olympiques de Pékin (4-20 février). L'ultime manche de la Coupe du monde est fixée les 12 et 13 mars à Heerenveen, aux Pays-Bas. (Belga)