Pieter Timmers, quia signé le 3e chrono des séries en 48.50, a fait mieux en finale en bouclant les quatre longueurs en 47.53. Il a cette fois été devancé par le Russe Vladimir Morozov (45.77) et le Sud-Africain Chad Le Clos (46.00), déjà meilleurs chronos en matinée. Les Japonais Katsumi Nakamura (46.83) et Shinri Shioura (47.42) ont aussi devancé le nageur du Brabo. Médaillé d'argent sur le 100m libre des jeux Olympiques de Rio au mois d'août, Pieter Timmers dispute tout ce mois d'octobre les six dernières manches de la Coupe du monde. Il a déjà collectionné quatre médailles lors des deux compétitions auxquelles il a pris part: le bronze sur 100 et 200 mètres libre à Pékin le week-end dernier, l'argent sur 100m libre mardi et le bronze sur 200m libre mercredi à Dubaï. Dimanche, le 200 m libre se dispute à Doha. (Belga)

Pieter Timmers, quia signé le 3e chrono des séries en 48.50, a fait mieux en finale en bouclant les quatre longueurs en 47.53. Il a cette fois été devancé par le Russe Vladimir Morozov (45.77) et le Sud-Africain Chad Le Clos (46.00), déjà meilleurs chronos en matinée. Les Japonais Katsumi Nakamura (46.83) et Shinri Shioura (47.42) ont aussi devancé le nageur du Brabo. Médaillé d'argent sur le 100m libre des jeux Olympiques de Rio au mois d'août, Pieter Timmers dispute tout ce mois d'octobre les six dernières manches de la Coupe du monde. Il a déjà collectionné quatre médailles lors des deux compétitions auxquelles il a pris part: le bronze sur 100 et 200 mètres libre à Pékin le week-end dernier, l'argent sur 100m libre mardi et le bronze sur 200m libre mercredi à Dubaï. Dimanche, le 200 m libre se dispute à Doha. (Belga)