"Nous avons fait preuve d'une belle attitude en début de match. Beaucoup d'énergie a été dépensée. Par la suite nos adversaires ont bien mieux joué et nous sommes devenus trop passifs après le repos," a analysé l'entraîneur néo-zélandais des Red Lions. "Il existe beaucoup de psychologie dans le sport. Nous étions en pleine confiance avant la mi-temps et elle a disparu d'entrée en seconde période. Nous avons alors perdu énormément de balles, alors que nos adversaires montaient en puissance. Nous nous sommes écartés de nos schémas de jeu. Perdre deux points en phase de poules n'est jamais évident à gérer par la suite" a-t-il ajouté. A une question demandant si ses joueurs ne méritaient pas un deuxième but avant le repos, et si cela aurait pu changer le cours du match, McLeod a répondu qu'il était "clair" que son équipe aurait dû marquer un deuxième but en première mi-temps. "J'aurais d'ailleurs aussi bien aimé gagner le match", a conclu le coach belge en guise de boutade. (Belga)

"Nous avons fait preuve d'une belle attitude en début de match. Beaucoup d'énergie a été dépensée. Par la suite nos adversaires ont bien mieux joué et nous sommes devenus trop passifs après le repos," a analysé l'entraîneur néo-zélandais des Red Lions. "Il existe beaucoup de psychologie dans le sport. Nous étions en pleine confiance avant la mi-temps et elle a disparu d'entrée en seconde période. Nous avons alors perdu énormément de balles, alors que nos adversaires montaient en puissance. Nous nous sommes écartés de nos schémas de jeu. Perdre deux points en phase de poules n'est jamais évident à gérer par la suite" a-t-il ajouté. A une question demandant si ses joueurs ne méritaient pas un deuxième but avant le repos, et si cela aurait pu changer le cours du match, McLeod a répondu qu'il était "clair" que son équipe aurait dû marquer un deuxième but en première mi-temps. "J'aurais d'ailleurs aussi bien aimé gagner le match", a conclu le coach belge en guise de boutade. (Belga)