A l'identique de leur entame de tournoi lors de la dernière Coupe du monde de La Haye en 2014 (terminée à la 12e et dernière place), la Belgique a de nouveau entamé la compétition face à la Nouvelle-Zélande, classée à la 4e place du classement FIH et qui reste présente dans le top-5 mondial depuis quelques années. Reculant en défense dans le premier quart-temps, mais sans encaisser, les protégées de Niels Thijssen ont été menées en milieu de deuxième période sur pc via Kelsey Smith (1-0, 24e). Les vice-championnes d'Europe ont toutefois immédiatement réagi et dépassé leur adversaire sur deux actions de plein jeu, via Louise Versavel (1-1, 28e), reprenant de volée une balle perdue dans le cercle adverse, puis par Jill Boon trompant d'un tir imparable la gardienne kiwi (1-2, 30e), quelques secondes avant le repos. Le début de seconde mi-temps s'avéra décisif. Les Néo-Zélandaisese renversèrent la situation en une minute de temps, sur pc par Shiloh Gloyn (2-2, 32e) et sur un revers meurtrier d'Olivia Merry (3-2, 32e). Malgré une opposition égale tout au long des 28 minutes restantes, les Panthers n'ont plus réussi à mettre à profit les quelques occasions offensives qui se sont offertes à elles. Merry a encore frappé en fin de match pour sceller le score (4-2, 54e). Les Belges de Niels Thijssen affronteront encore dans le groupe D l'Australie (FIH-5) mardi et le Japon (FIH-12) le samedi 28 juillet. Durant les autres rencontres de la journée, dans le groupe A, les Pays-Bas n'ont pas fait le détail 7-0 face à la Corée du Sud et l'Italie a surpris la Chine 3-0, tandis que l'Argentine a nettement dominé l'Espagne 6-2 dans la poule C. Les premiers de chaque groupe sont assurés de disputer les quarts alors que les deuxièmes et troisièmes se disputeront les quatre autres places en barrages. (Belga)

A l'identique de leur entame de tournoi lors de la dernière Coupe du monde de La Haye en 2014 (terminée à la 12e et dernière place), la Belgique a de nouveau entamé la compétition face à la Nouvelle-Zélande, classée à la 4e place du classement FIH et qui reste présente dans le top-5 mondial depuis quelques années. Reculant en défense dans le premier quart-temps, mais sans encaisser, les protégées de Niels Thijssen ont été menées en milieu de deuxième période sur pc via Kelsey Smith (1-0, 24e). Les vice-championnes d'Europe ont toutefois immédiatement réagi et dépassé leur adversaire sur deux actions de plein jeu, via Louise Versavel (1-1, 28e), reprenant de volée une balle perdue dans le cercle adverse, puis par Jill Boon trompant d'un tir imparable la gardienne kiwi (1-2, 30e), quelques secondes avant le repos. Le début de seconde mi-temps s'avéra décisif. Les Néo-Zélandaisese renversèrent la situation en une minute de temps, sur pc par Shiloh Gloyn (2-2, 32e) et sur un revers meurtrier d'Olivia Merry (3-2, 32e). Malgré une opposition égale tout au long des 28 minutes restantes, les Panthers n'ont plus réussi à mettre à profit les quelques occasions offensives qui se sont offertes à elles. Merry a encore frappé en fin de match pour sceller le score (4-2, 54e). Les Belges de Niels Thijssen affronteront encore dans le groupe D l'Australie (FIH-5) mardi et le Japon (FIH-12) le samedi 28 juillet. Durant les autres rencontres de la journée, dans le groupe A, les Pays-Bas n'ont pas fait le détail 7-0 face à la Corée du Sud et l'Italie a surpris la Chine 3-0, tandis que l'Argentine a nettement dominé l'Espagne 6-2 dans la poule C. Les premiers de chaque groupe sont assurés de disputer les quarts alors que les deuxièmes et troisièmes se disputeront les quatre autres places en barrages. (Belga)