Chutant sur sa série de lâchers, Maxime Gentges a été crédité d'une note de 12.500 pour prendre la 7e place des huit finalistes en présentant "un exercice d'une valeur de difficulté de 5.0, avec une combinaison de lâchers Kovacs-Kolman, un Stalder suivi d'un Tkatchev et une sortie en double salto arrière tendu avec une vrille", a analysé la fédération francophone de gymnastique. Il avait été 5e des qualifications jeudi avec une note de 13.300. La victoire en finale est revenue à à l'Israélien Alexander Myakinin (14.333) devant le Lituanien Robert Tvorogal (13.933) et l'Ukrainien Illia Kovtun (13.933). L'été dernier à Koper, en Slovénie, Maxime Gentges, 27 ans, s'était imposé dans la World Challenge Cup sur cet agrès de la barre fixe. Le représentant du club de Malmédy va continuer à se préparer à présent pour les championnats d'Europe cet été à Munich. Il était le seul gymnaste belge dans la capitale du Qatar et sera présent à l'épreuve de Coupe du monde Bakou du 22 au 24 avril. (Belga)

Chutant sur sa série de lâchers, Maxime Gentges a été crédité d'une note de 12.500 pour prendre la 7e place des huit finalistes en présentant "un exercice d'une valeur de difficulté de 5.0, avec une combinaison de lâchers Kovacs-Kolman, un Stalder suivi d'un Tkatchev et une sortie en double salto arrière tendu avec une vrille", a analysé la fédération francophone de gymnastique. Il avait été 5e des qualifications jeudi avec une note de 13.300. La victoire en finale est revenue à à l'Israélien Alexander Myakinin (14.333) devant le Lituanien Robert Tvorogal (13.933) et l'Ukrainien Illia Kovtun (13.933). L'été dernier à Koper, en Slovénie, Maxime Gentges, 27 ans, s'était imposé dans la World Challenge Cup sur cet agrès de la barre fixe. Le représentant du club de Malmédy va continuer à se préparer à présent pour les championnats d'Europe cet été à Munich. Il était le seul gymnaste belge dans la capitale du Qatar et sera présent à l'épreuve de Coupe du monde Bakou du 22 au 24 avril. (Belga)