En l'absence du Néerlandais Mathieu van der Poel, dominateur cette saison, le cyclocross de dimanche à Pontchâteau était l'occasion idéale pour les autres coureurs de se mettre en évidence. Wout van Aert a parfaitement réussi à saisir sa chance. "C'était une superbe course", a-t-il réagi à l'interview. "Le parcours était propice à une situation intéressante. J'avais le désavantage de devoir tout faire parce que je voulais prendre la tête du classement et seule la victoire me permettait de ravir le maillot de Toon (Aerts, 2e dimanche, NDLR). Cela a rendu la course difficile, mais, heureusement, il m'en restait encore dans le réservoir avant le final et je savais que je pouvais compter sur un bon sprint. Cela s'est passé exactement comme ça et je suis très heureux de cette victoire." Wout van Aert (Cibel-Cebon) compte désormais trois points d'avance sur Aerts. Une seule manche doit encore être disputée, où 80 points iront au vainqueur, 70 au deuxième et 65 pour le troisième. Van Aert devra donc impérativement terminer devant Toon Aerts à Hoogerheide, dimanche prochain aux Pays-Bas. "Ce sera passionnant, mais laissez-moi d'abord profiter de cette victoire", a-t-il conclu. De son côté, Toon Aerts a effectué la mauvaise opération du weekend. "La bataille n'est pas encore terminée", a déclaré celui qui a pourtant tout essayé pour se débarrasser de Van Aert avant le sprint final. Trois points séparent donc les deux Belges. "Avant la course, j'avais déjà déclaré que nous étions à égalité et cela n'a pas vraiment changé. Celui qui terminera devant à Hoogerheide l'emportera. Je pense que c'est bien pour le public que nous puissions offrir une telle bataille. C'était déjà un beau combat entre nous deux la semaine dernière au National", a conclu Toon Aerts. Si Wout van Aert remporte le classement final, la Belgique ne pourra envoyer que sept coureurs aux championnats du monde au Danemark, car le coureur de Lille, près d'Anvers, est également champion du monde. Dans le cas contraire, si Toon Aerts s'impose, la Belgique sera représentée par huit coureurs les 2 et 3 février prochains à Bogense. (Belga)

En l'absence du Néerlandais Mathieu van der Poel, dominateur cette saison, le cyclocross de dimanche à Pontchâteau était l'occasion idéale pour les autres coureurs de se mettre en évidence. Wout van Aert a parfaitement réussi à saisir sa chance. "C'était une superbe course", a-t-il réagi à l'interview. "Le parcours était propice à une situation intéressante. J'avais le désavantage de devoir tout faire parce que je voulais prendre la tête du classement et seule la victoire me permettait de ravir le maillot de Toon (Aerts, 2e dimanche, NDLR). Cela a rendu la course difficile, mais, heureusement, il m'en restait encore dans le réservoir avant le final et je savais que je pouvais compter sur un bon sprint. Cela s'est passé exactement comme ça et je suis très heureux de cette victoire." Wout van Aert (Cibel-Cebon) compte désormais trois points d'avance sur Aerts. Une seule manche doit encore être disputée, où 80 points iront au vainqueur, 70 au deuxième et 65 pour le troisième. Van Aert devra donc impérativement terminer devant Toon Aerts à Hoogerheide, dimanche prochain aux Pays-Bas. "Ce sera passionnant, mais laissez-moi d'abord profiter de cette victoire", a-t-il conclu. De son côté, Toon Aerts a effectué la mauvaise opération du weekend. "La bataille n'est pas encore terminée", a déclaré celui qui a pourtant tout essayé pour se débarrasser de Van Aert avant le sprint final. Trois points séparent donc les deux Belges. "Avant la course, j'avais déjà déclaré que nous étions à égalité et cela n'a pas vraiment changé. Celui qui terminera devant à Hoogerheide l'emportera. Je pense que c'est bien pour le public que nous puissions offrir une telle bataille. C'était déjà un beau combat entre nous deux la semaine dernière au National", a conclu Toon Aerts. Si Wout van Aert remporte le classement final, la Belgique ne pourra envoyer que sept coureurs aux championnats du monde au Danemark, car le coureur de Lille, près d'Anvers, est également champion du monde. Dans le cas contraire, si Toon Aerts s'impose, la Belgique sera représentée par huit coureurs les 2 et 3 février prochains à Bogense. (Belga)