Wout van Aert a profité d'une crevaison et d'une chute de son rival pour prendre les commandes. Le champion du monde en titre a bien tenté le tout pour le tout afin de refaire son retard, en vain. De quoi cependant le voir en confiance pour aborder le championnat du monde dimanche à Ostende, s'il n'est pas annulé en raison de la crise sanitaire. "C'était difficile de rouler avec le pneu arrière à plat", a commenté van der Poel à l'interview d'après course. "Et cela a été déterminant pour la suite de la course. J'étais vraiment parti très fort et je me sentais bien, mais j'ai dû monter la côte juste après le départ avec le pneu crevé, ça m'a coûté beaucoup d'énergie, même si j'ai pu revenir tout près ensuite. Ce qui m'a quand même surpris, parce que Wout était très fort aujourd'hui, surtout dans les deux premiers tours. Je suis revenu très près mais j'ai commis encore une faute, j'ai perdu ma concentration." Le Néerlandais, triple champion du monde dans les labourés, a évoqué sa forme physique à une semaine du rendez-vous ostendais. "Je n'étais pas encore dans l'état de forme espéré, j'ai remarqué que je n'étais pas suffisamment frais dans la deuxième partie de course. Mais il reste une semaine et je pars au championnat du monde en pleine confiance car malgré tout, j'ai vraiment bien donné aujourd'hui. Ce sera du 50/50 à Ostende. Entre Wout et moi, les petits jeux psychologiques ne marchent plus. Chacun connait la valeur de l'autre", a ponctué 'MVDP'. (Belga)

Wout van Aert a profité d'une crevaison et d'une chute de son rival pour prendre les commandes. Le champion du monde en titre a bien tenté le tout pour le tout afin de refaire son retard, en vain. De quoi cependant le voir en confiance pour aborder le championnat du monde dimanche à Ostende, s'il n'est pas annulé en raison de la crise sanitaire. "C'était difficile de rouler avec le pneu arrière à plat", a commenté van der Poel à l'interview d'après course. "Et cela a été déterminant pour la suite de la course. J'étais vraiment parti très fort et je me sentais bien, mais j'ai dû monter la côte juste après le départ avec le pneu crevé, ça m'a coûté beaucoup d'énergie, même si j'ai pu revenir tout près ensuite. Ce qui m'a quand même surpris, parce que Wout était très fort aujourd'hui, surtout dans les deux premiers tours. Je suis revenu très près mais j'ai commis encore une faute, j'ai perdu ma concentration." Le Néerlandais, triple champion du monde dans les labourés, a évoqué sa forme physique à une semaine du rendez-vous ostendais. "Je n'étais pas encore dans l'état de forme espéré, j'ai remarqué que je n'étais pas suffisamment frais dans la deuxième partie de course. Mais il reste une semaine et je pars au championnat du monde en pleine confiance car malgré tout, j'ai vraiment bien donné aujourd'hui. Ce sera du 50/50 à Ostende. Entre Wout et moi, les petits jeux psychologiques ne marchent plus. Chacun connait la valeur de l'autre", a ponctué 'MVDP'. (Belga)