La prochaine manche de la Coupe du monde aura lieu le samedi 29 septembre à Iowa City. Le Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur de la Coupe du monde la saison passée, a fait l'impasse sur cette épreuve. Aerts, van Aert, Daan Soete et Quinten Hermans se sont échappés au cinquième tour. Soete a chuté, emmenant avec lui Hermans. Aerts et van Aert se sont alors retrouvés à deux en tête. A trois tours de la fin, Aerts a tenté le tout pour le tout. Wout van Aert a lâché prise. Aerts a progressivement creusé l'écart et s'est offert son premier succès de la saison. "Je suis extrêmement heureux de cette victoire", a déclaré Aerts. "Soudainement, Wout van Aert et moi, nous nous sommes retrouvés seuls en tête. Wout voulait que je passe devant, mais je l'ai remercié car il est beaucoup plus fort que moi. Finalement, je me suis mis devant, j'ai accéléré et j'ai vu que j'avais creusé un écart. J'ai tout donné. C'était trois tours très difficiles, il fallait se battre jusqu'à la fin. La marche était un moment crucial, car j'avais le sentiment d'être moins fort que les autres. Au dernier tour, je ne devais pas commetre la moindre erreur et j'ai procédé avec beaucoup de prudence." Wout van Aert a reconnu les mérites de son adversaire. "Toon Aerts était plus fort et j'ai vite senti que je n'étais pas top", a commenté le champion du monde. "Aerts m'a lâché soudainement. Il n'a pas vraiment démarré, mais l'écart était de plus en plus important." "Je ne savais pas du tout comment se déroulerait avec ces problèmes avant la course", a ajouté van Aert, qui a rompu son contrat avec avec son employeur Sniper Cycling en début de semaine. "Je ne veux plus en parler ni m'en plaindre. J'ai pu organiser ma course comme je le souhaitais, juste que je n'ai pas gagné. J'ai pris des points au classement général. Pour moi, une deuxième place n'est jamais suffisante, mais j'admets que Toon Aerts était plus fort aujourd'hui. C'est une victoire méritée." (Belga)