"Non, je n'essayais pas de finir devant Eli en vue des championnats du monde", a répondu Aerts à la question d'un journaliste à l'issue de la course. "Je voulais juste être second. C'est toujours mieux que troisième. J'ai bien démarré et je me suis retrouvé seul avec Mathieu van der Poel. Nous n'avons pas pu nous échapper dans un premier temps. Mais le fait que nous nous sommes retrouvés en tête a coûté aux autres beaucoup d'énergie. Lorsque Mathieu s'est échappé, il y a eu cette bataille pour la deuxième et la troisième place. Je roulais vite, je voulais rester devant ce groupe, ce qui m'a permis de ne pas calculer pour le classement. Une deuxième place m'assurait la victoire. Je suis très fier de ce classement final. Cela n'a pas été facile à cause de ces côtes cassées, mais je suis heureux d'avoir serré les dents et d'avoir pris le départ à Heusden-Zolder. Cela a fait mal, mais cela m'offre ce prix aujourd'hui", dit Toon Aerts, qui s'était fracturé plusieurs côtes après une chute fin décembre à Namur. Van der Poel sera-t-il imbattable aux championnats du monde ? "Il a vraiment été très fort lors du premier tour", a relevé Toon Aerts. "Et à la fin, il a également réussi à réaliser une grosse accélération. C'était trop pour nous. J'étais vraiment au maximum personnellement. Il faut être honnête avec cela. Mais il s'agit des championnats du monde, une autre course et vous ne devez pas vous avouez vaincu d'avance." (Belga)

"Non, je n'essayais pas de finir devant Eli en vue des championnats du monde", a répondu Aerts à la question d'un journaliste à l'issue de la course. "Je voulais juste être second. C'est toujours mieux que troisième. J'ai bien démarré et je me suis retrouvé seul avec Mathieu van der Poel. Nous n'avons pas pu nous échapper dans un premier temps. Mais le fait que nous nous sommes retrouvés en tête a coûté aux autres beaucoup d'énergie. Lorsque Mathieu s'est échappé, il y a eu cette bataille pour la deuxième et la troisième place. Je roulais vite, je voulais rester devant ce groupe, ce qui m'a permis de ne pas calculer pour le classement. Une deuxième place m'assurait la victoire. Je suis très fier de ce classement final. Cela n'a pas été facile à cause de ces côtes cassées, mais je suis heureux d'avoir serré les dents et d'avoir pris le départ à Heusden-Zolder. Cela a fait mal, mais cela m'offre ce prix aujourd'hui", dit Toon Aerts, qui s'était fracturé plusieurs côtes après une chute fin décembre à Namur. Van der Poel sera-t-il imbattable aux championnats du monde ? "Il a vraiment été très fort lors du premier tour", a relevé Toon Aerts. "Et à la fin, il a également réussi à réaliser une grosse accélération. C'était trop pour nous. J'étais vraiment au maximum personnellement. Il faut être honnête avec cela. Mais il s'agit des championnats du monde, une autre course et vous ne devez pas vous avouez vaincu d'avance." (Belga)