Un podium inespéré pour Sanne Cant. La coureuse belge de 29 ans l'a, en effet, reconnu à l'issue de la course. "Si Ceylin ne tombe pas, je ne suis pas sur le podium aujourd'hui. J'étais loin d'être au top mais je l'avais prévu après mon stage", a-t-elle débuté. "Je me suis entraînée 13 jours en Espagne. J'ai pu effectuer tout ce que je voulais faire à l'entraînement. L'équipe était satisfaite, je suis satisfaite, l'entraîneur est satisfait." Sanne Cant, championn du monde en titre, ne visait pas la victoire à Hoogerheide mais elle souhaitait avant tout se préparer au mieux pour les championnats du monde qui se dérouleront le weekend prochain à Dübendorf en Suisse. "J'ai un plan mais je me rends compte que je ne suis pas la favorite après une telle saison. J'ai eu l'opportunité de porter ce maillot trois ans de suite. Peu de filles, à l'exception de Marianne Vos, peuvent en dire autant. Je vais faire de mon mieux et nous verrons." Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Victime d'une chute dans le dernier tour à Hoogerheide, la Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado n'a terminé que 6e de la course. Sa compatriote Annemarie Worst, qui en a profité pour prendre la 2e place derrière Lucinda Brand, l'a ainsi coiffé sur le poteau pour remporter sur le fil le classement final de la Coupe du monde. "C'est aussi ça le cyclocross", a réagi Alvarado qui avait prolongé avant la course son contrat avec Alpecin-Fenix jusqu'en février 2024. "Je suis tombée à un mauvais moment et je me suis retrouvée sixième. Ce n'était pas suffisant pour conserver mon maillot. Je reste tout de même sur une très belle saison avec beaucoup de succès. Cela aurait été bien, mais cela n'a pas marché. Une très belle course nous attend encore la semaine prochaine en Suisse." (Belga)

Un podium inespéré pour Sanne Cant. La coureuse belge de 29 ans l'a, en effet, reconnu à l'issue de la course. "Si Ceylin ne tombe pas, je ne suis pas sur le podium aujourd'hui. J'étais loin d'être au top mais je l'avais prévu après mon stage", a-t-elle débuté. "Je me suis entraînée 13 jours en Espagne. J'ai pu effectuer tout ce que je voulais faire à l'entraînement. L'équipe était satisfaite, je suis satisfaite, l'entraîneur est satisfait." Sanne Cant, championn du monde en titre, ne visait pas la victoire à Hoogerheide mais elle souhaitait avant tout se préparer au mieux pour les championnats du monde qui se dérouleront le weekend prochain à Dübendorf en Suisse. "J'ai un plan mais je me rends compte que je ne suis pas la favorite après une telle saison. J'ai eu l'opportunité de porter ce maillot trois ans de suite. Peu de filles, à l'exception de Marianne Vos, peuvent en dire autant. Je vais faire de mon mieux et nous verrons." Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Victime d'une chute dans le dernier tour à Hoogerheide, la Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado n'a terminé que 6e de la course. Sa compatriote Annemarie Worst, qui en a profité pour prendre la 2e place derrière Lucinda Brand, l'a ainsi coiffé sur le poteau pour remporter sur le fil le classement final de la Coupe du monde. "C'est aussi ça le cyclocross", a réagi Alvarado qui avait prolongé avant la course son contrat avec Alpecin-Fenix jusqu'en février 2024. "Je suis tombée à un mauvais moment et je me suis retrouvée sixième. Ce n'était pas suffisant pour conserver mon maillot. Je reste tout de même sur une très belle saison avec beaucoup de succès. Cela aurait été bien, mais cela n'a pas marché. Une très belle course nous attend encore la semaine prochaine en Suisse." (Belga)