"J'avais de moins bonnes jambes et je ne veux avancer aucune excuse à Namur", a indiqué Mathieu van der Poel, qui s'était imposé samedi au Cross de l'Escaut à Anvers. "Je pense que c'est tout simplement humain. Je suis certes un peu enrhumé mais cela n'a pas eu d'influence sur ma course à la Citadelle où le parcours ne ment jamais et j'y ai commis beaucoup de fautes. Wout Van Aert a très bien travaillé en stage et ça a payé. J'espère personnellement que je serai à nouveau en pleine possession de mes moyens à la Coupe du monde d'Heusden-Zolder (26/12, ndlr). Je vais bien me reposer pour cet objectif". (Belga)

"J'avais de moins bonnes jambes et je ne veux avancer aucune excuse à Namur", a indiqué Mathieu van der Poel, qui s'était imposé samedi au Cross de l'Escaut à Anvers. "Je pense que c'est tout simplement humain. Je suis certes un peu enrhumé mais cela n'a pas eu d'influence sur ma course à la Citadelle où le parcours ne ment jamais et j'y ai commis beaucoup de fautes. Wout Van Aert a très bien travaillé en stage et ça a payé. J'espère personnellement que je serai à nouveau en pleine possession de mes moyens à la Coupe du monde d'Heusden-Zolder (26/12, ndlr). Je vais bien me reposer pour cet objectif". (Belga)