Van Aert renforce sa position en tête du classement général, avant la 6e manche le 18 décembre à la Citadelle de Namur. On se souviendra que la 4e manche à Coxyde avait été annulée à cause du vent le week-end passé, et que Van der Poel n'avait guère apprécié cette décision. Le Néerlandais n'a pas pris un très bon départ en Allemagne, où aucune manche de la Coupe du monde n'avait plus été organisée depuis treize ans. Mais il est très vite remonté vers la tête de la course, et plus précisément sur Tom Meeusen (Telenet Fideal Lions), qui allait terminer 4e, et Van Aert. Ce dernier allait ensuite laisser sur place Meeusen, bientôt également larqué par Van der Poel, qui rejoignit ensuite le meneur à la mi-course. Il plaça alors l'accélération décisive pour s'imposer en solo. Van Aert est également en tête du Trophée AP Assurances, dont la 3e manche, le Cross des Flandriens (Flandriencross), se dispute dimanche à Hamme. (Belga)

Van Aert renforce sa position en tête du classement général, avant la 6e manche le 18 décembre à la Citadelle de Namur. On se souviendra que la 4e manche à Coxyde avait été annulée à cause du vent le week-end passé, et que Van der Poel n'avait guère apprécié cette décision. Le Néerlandais n'a pas pris un très bon départ en Allemagne, où aucune manche de la Coupe du monde n'avait plus été organisée depuis treize ans. Mais il est très vite remonté vers la tête de la course, et plus précisément sur Tom Meeusen (Telenet Fideal Lions), qui allait terminer 4e, et Van Aert. Ce dernier allait ensuite laisser sur place Meeusen, bientôt également larqué par Van der Poel, qui rejoignit ensuite le meneur à la mi-course. Il plaça alors l'accélération décisive pour s'imposer en solo. Van Aert est également en tête du Trophée AP Assurances, dont la 3e manche, le Cross des Flandriens (Flandriencross), se dispute dimanche à Hamme. (Belga)