Takenouchi voyageait en effet avec un visa de tourisme qui lui permet de séjourner 180 jours en Belgique cette année. Or, il a déjà dépassé cette somme de jours. Il totaliserait 190 jours sur le territoire belge, selon VTM. Cet incident, au sujet d'un sportif qui voulait simplement participer à une manche de Coupe du monde, ferait grincer des dents du côté de la Royale Ligue Vélocipédique Belge. L'histoire serait même remontée jusqu'au cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, mais celui-ci a répondu qu'il revenait à l'ambassade japonaise de régler le problème avec Fedasil. L'ambassade n'était cependant pas disponible en temps voulu pour empêcher le renvoi du quintuple champion du Japon de cyclo-cross. (Belga)

Takenouchi voyageait en effet avec un visa de tourisme qui lui permet de séjourner 180 jours en Belgique cette année. Or, il a déjà dépassé cette somme de jours. Il totaliserait 190 jours sur le territoire belge, selon VTM. Cet incident, au sujet d'un sportif qui voulait simplement participer à une manche de Coupe du monde, ferait grincer des dents du côté de la Royale Ligue Vélocipédique Belge. L'histoire serait même remontée jusqu'au cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, mais celui-ci a répondu qu'il revenait à l'ambassade japonaise de régler le problème avec Fedasil. L'ambassade n'était cependant pas disponible en temps voulu pour empêcher le renvoi du quintuple champion du Japon de cyclo-cross. (Belga)