Coachées par Philip Wolk, les jeunes Belges figurent dans le groupe A avec aussi le Mexique qu'elles rencontreront dimanche (20h00) et le Japon (mardi 17h30). Samedi face aux Hongroises, les Belges étaient déjà menées 28-19 à la mi-temps. Kyra Bruyndonckx, qui évolue chez les championnes de Belgique de Kangoeroes Malines, a terminé meilleure scoreuse avec 12 points. Pauline Bayart a fini de son côté avec 11 rebonds et 7 points et Deborah Mukeba-Kasanda avec 12 rebonds et 7 unités. Seize pays sont répartis dans quatre groupes et de quatre et accèdent tous au deuxième tour. Le groupe de la Belgique croise alors avec le groupe B (France, Slovénie, Australie et Argentine) pour des 8es de finale à élimination directe mercredi. Les quarts de finale sont au programme vendredi, les demi-finales samedi et les finales dimanche. La Belgique a été repêchée en raison de l'exclusion de la Russie et du Bélarus. Il s'agira de la 6e participation belge à une Coupe du monde, chez les jeunes, tous en basket féminin. La Belgique avait pris la 5e place du Mondial U21 en 2007 à Moscou, la 4e du Mondial U17 en 2010 à Toulouse, la 4e du Mondial U19 à Bangkok en 2019, la 6e du Mondial U19 en 2015 à Chekhov (Moscou) et la 7e au Mondial U17 en 2012 à Amsterdam. (Belga)

Coachées par Philip Wolk, les jeunes Belges figurent dans le groupe A avec aussi le Mexique qu'elles rencontreront dimanche (20h00) et le Japon (mardi 17h30). Samedi face aux Hongroises, les Belges étaient déjà menées 28-19 à la mi-temps. Kyra Bruyndonckx, qui évolue chez les championnes de Belgique de Kangoeroes Malines, a terminé meilleure scoreuse avec 12 points. Pauline Bayart a fini de son côté avec 11 rebonds et 7 points et Deborah Mukeba-Kasanda avec 12 rebonds et 7 unités. Seize pays sont répartis dans quatre groupes et de quatre et accèdent tous au deuxième tour. Le groupe de la Belgique croise alors avec le groupe B (France, Slovénie, Australie et Argentine) pour des 8es de finale à élimination directe mercredi. Les quarts de finale sont au programme vendredi, les demi-finales samedi et les finales dimanche. La Belgique a été repêchée en raison de l'exclusion de la Russie et du Bélarus. Il s'agira de la 6e participation belge à une Coupe du monde, chez les jeunes, tous en basket féminin. La Belgique avait pris la 5e place du Mondial U21 en 2007 à Moscou, la 4e du Mondial U17 en 2010 à Toulouse, la 4e du Mondial U19 à Bangkok en 2019, la 6e du Mondial U19 en 2015 à Chekhov (Moscou) et la 7e au Mondial U17 en 2012 à Amsterdam. (Belga)