Diana Taurasi a terminé avec 15 points au compteur, Brittney Griner et Breanna Stewart (8 rebonds) ont ajouté respectivement 15 points et 10 unités. C'est le 3e titre d'affilée pour les Américaines qui avaient dépêché sur les lieux presque toutes leurs meilleures joueuses, et qui se qualifient pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Liz Cabbage, 27 ans, 2m03, a inscrit 7 points, captant tout de même 14 rebonds. En WNBA cette saison, l'intérieure de Dallas Wings avait réussi la performance d'inscrire 53 points lors d'une seule rencontre. Elle est aussi, officiellement, la première joueuse à réussir un dunk aux Jeux Olympiques (à Londres en 2012). Les Américaines, invaincues depuis 2006 en compétition officielle, sont championnes olympiques depuis 1996. Elles ont aligné dimanche un 22e succès de suite en Coupe du monde et une 51e victoire en compétition officielle. Diana Taurasi, 36 ans, quatre fois championne olympique ajoute un troisième titre mondial à son palmarès (après 2010 et 2014). Sue Bird, 37 ans, quatre fois championne olympique, collectionne une 4e médaille d'or à la Coupe du monde (après 2002, 2010 et 2014), un record dans une Coupe du monde (messieurs, dames confondus). C'est le 3e sacre d'affilée pour les Etats-Unis, seule l'Union Soviétique a réussi une meilleure série avec cinq titres entre 1959 et 1975. Triple championne olympique comme joueuse, Dawn Staley empoche un premier titre mondial comme coach. L'Australie, troisième mondiale en 1998 et 2002 ainsi qu'en 2014 lors de la dernière édition, avait conquis le titre mondial en 2006. C'est la première médaille d'argent pour les Opals coachées par Sandy Brondello, coach de Phoenix Mercury (WNBA) où évoluent Taurasi et Gritner. Dans le match pour la 3e place, l'Espagne a battu la Belgique 67-60. Pour leur première Coupe du monde, les Belgian Cats se sont inscrits dans le top 4 mondial dans la foulée de leur médaille de bronze à l'Euro l'an dernier à Prague. (Belga)