Les Belges n'ont déjà d'autres choix que de battre les joueuses d'Amérique centrale, médaillées de bronze des Jeux Panaméricains et victorieuses, chez elles du Centrobasket, leur championnat continental le mois dernier. Le premier de la poule est directement qualifié pour les quarts de finale. Le 2e et le 3e disputent un barrage contre le 3e et le 2e du groupe D (Etats-Unis, grandissimes favoris de cette 18e édition), Chine, Lettonie et Sénégal). Le dernier rentre déjà à la maison. Un succès contre Porto-Rico - qui dispute aussi la Coupe du monde pour la première fois de son histoire - assurerait alors déjà au moins ce barrage pour rejoindre les quarts de finale. Le top 8 mondial, c'est d'ailleurs l'objectif ultime pour Emma Meesseman, Ann Wauters et leurs coéquipières. Si Meesseman, 25 ans, semble s'être remise de son entorse encourue il y a presque trois semaines à Valence, Ann Wauters (genou), 37 ans, devrait être épargnée si le coach ne juge pas utile de la faire jouer. La Belgique voudrait continuer à surprendre sur la lancée de sa 3e place décrochée à l'Euro l'an dernier, mais il faudra que tout continue à lui réussir et l'on se situe ici au niveau mondial cette fois. (Belga)