"Pour le moment, nous sommes déçues, mais je suis sûre que dans quelques semaines, nous seront très fières de notre parcours. Quatrième au monde, c'est énorme", a confié Emma Meesseman, 25 ans, à l'issue de la défaite face à l'Espagne (67-60) dans le match pour la 3e place. "Il y a quelques mois, nous aurions accepté cette défaite et signé des deux mains pour atteindre le top 8 mondial, mais passer si près d'une médaille à la Coupe du monde, cela fait mal. On a montré notre caractère en revenant très près de l'Espagne en fin de match, mais ce qui nous a manqué à ce moment-là, c'est de l'expérience. Les Espagnoles en ont beaucoup. Ce sont des supers joueuses, avec un grand coach, une grande profondeur de banc. Mais quand on voit comment on a progressé après l'Euro, je suis sûre que nous allons connaître cette même progression après cette Coupe du monde. Les joueuses vont jouer avec leur club dans de bons championnats, en Coupe d'Europe, en Euroligue et quand on voit ce que l'on est capable de faire avec notre équipe nationale, cela nous donne une grande motivation." (Belga)