Versées dans le groupe D, disputé à Terrassa en Espagne, lors de la phase de poule, les Red Panthers ont terminé à la deuxième place de leur groupe après deux victoires contre l'Afrique du Sud (2-0) et le Japon (3-0) et une défaite 2-1 contre l'Australie qui a pris la première place, se qualifiant directement pour les quarts de finale. Face aux Chiliennes, les joueuses de Raoul Ehren espèrent faire mieux qu'en 2018 où elles avaient aussi atteint le barrage, perdu aux shoot-outs contre l'Espagne. En cas de victoire samedi, les Panthers croiseront le fer avec les Pays-Bas, première nation mondiale, toujours à Amstelveen, mardi à 19h30. En cas de défaite, la Belgique affrontera alors la Chine dimanche à 15h30 pour un match de classement. En 2018, les Red Panthers avaient terminé à la 10e place de la dernière Coupe du monde. (Belga)

Versées dans le groupe D, disputé à Terrassa en Espagne, lors de la phase de poule, les Red Panthers ont terminé à la deuxième place de leur groupe après deux victoires contre l'Afrique du Sud (2-0) et le Japon (3-0) et une défaite 2-1 contre l'Australie qui a pris la première place, se qualifiant directement pour les quarts de finale. Face aux Chiliennes, les joueuses de Raoul Ehren espèrent faire mieux qu'en 2018 où elles avaient aussi atteint le barrage, perdu aux shoot-outs contre l'Espagne. En cas de victoire samedi, les Panthers croiseront le fer avec les Pays-Bas, première nation mondiale, toujours à Amstelveen, mardi à 19h30. En cas de défaite, la Belgique affrontera alors la Chine dimanche à 15h30 pour un match de classement. En 2018, les Red Panthers avaient terminé à la 10e place de la dernière Coupe du monde. (Belga)