"Je suis déçu. On participe à une finale pour la gagner, pas juste pour la jouer", a déclaré Henrik Van Crombrugge en conférence de presse. "Cela n'engage que moi, mais si c'est pour la perdre, j'aurais préféré ne pas jouer la finale. Ça fait mal. Ça doit faire mal, car c'est des défaites qu'on apprend le plus et qu'on peut tirer des leçons. Nous avons un match important dimanche à l'Union, il n'y a pas de temps à perdre. Il faut transformer cette déception en motivation supplémentaire. Nous n'avons aucune raison de douter de nos qualités. Nous avons notre place en playoffs I. Nous avons une première finale à l'Union. Je pense que c'est l'affiche idéale pour lancer ces playoffs", ajoute le gardien anderlechtois. "C'est le football", dit de son côté le défenseur Wesley Hoedt. "Il y avait de la qualité des deux côtés. Les tirs au but, c'est une loterie. Cela ne doit pas avoir d'influence sur les playoffs. Les jeunes doivent beaucoup apprendre des matches comme celui-ci. Nous avons six finales qui nous attendent en playoffs. Si Anderlecht joue à son meilleur niveau, nous ne devons avoir peur de personne". (Belga)

"Je suis déçu. On participe à une finale pour la gagner, pas juste pour la jouer", a déclaré Henrik Van Crombrugge en conférence de presse. "Cela n'engage que moi, mais si c'est pour la perdre, j'aurais préféré ne pas jouer la finale. Ça fait mal. Ça doit faire mal, car c'est des défaites qu'on apprend le plus et qu'on peut tirer des leçons. Nous avons un match important dimanche à l'Union, il n'y a pas de temps à perdre. Il faut transformer cette déception en motivation supplémentaire. Nous n'avons aucune raison de douter de nos qualités. Nous avons notre place en playoffs I. Nous avons une première finale à l'Union. Je pense que c'est l'affiche idéale pour lancer ces playoffs", ajoute le gardien anderlechtois. "C'est le football", dit de son côté le défenseur Wesley Hoedt. "Il y avait de la qualité des deux côtés. Les tirs au but, c'est une loterie. Cela ne doit pas avoir d'influence sur les playoffs. Les jeunes doivent beaucoup apprendre des matches comme celui-ci. Nous avons six finales qui nous attendent en playoffs. Si Anderlecht joue à son meilleur niveau, nous ne devons avoir peur de personne". (Belga)