Valkanis, qui a repris l'équipe depuis deux semaines après le licenciement de Stefan Krämer, regrettait les deux buts encaissés sur corner. "Il y a une déception car nous espérions atteindre la finale et ces deux buts pris sur corner font mal. Nous voulions être plus agressifs en seconde période mais nous prenons rapidement ce troisième but. Nous savions que ce ne serait pas facile et nous n'avons simplement pas été au niveau d'Anderlecht." Seizième en championnat avec 28 points, soit cinq de plus que Seraing, barragiste, Eupen doit désormais effacer cette déception pour assurer son maintien en D1A. "Notre mentalité était bonne car nous avons continué à presser après le troisième but. Dans le jeu, nos performances étaient meilleures ces deux dernières semaines. Nous devons désormais nous concentrer à 100% sur le championnat." (Belga)

Valkanis, qui a repris l'équipe depuis deux semaines après le licenciement de Stefan Krämer, regrettait les deux buts encaissés sur corner. "Il y a une déception car nous espérions atteindre la finale et ces deux buts pris sur corner font mal. Nous voulions être plus agressifs en seconde période mais nous prenons rapidement ce troisième but. Nous savions que ce ne serait pas facile et nous n'avons simplement pas été au niveau d'Anderlecht." Seizième en championnat avec 28 points, soit cinq de plus que Seraing, barragiste, Eupen doit désormais effacer cette déception pour assurer son maintien en D1A. "Notre mentalité était bonne car nous avons continué à presser après le troisième but. Dans le jeu, nos performances étaient meilleures ces deux dernières semaines. Nous devons désormais nous concentrer à 100% sur le championnat." (Belga)