Le tirage au sort de la Coupe de Belgique n'a guère souri au Standard de Liège avec un déplacement à Mouscron-Péruwelz en 16es de finale avant un éventuel affrontement ensuite face au Racing Genk, dans le Limbourg, en 8es de finale.

"Je pense que des équipes du top, nous avons hérité du plus mauvais tirage", a commenté Christian Theus, représentant du Standard de Liège. "Aller à Mouscron est un tirage difficile, c'est une équipe qui surfe sur la vague du succès puisqu'elle occupe la tête en deuxième division après être montée de D3 à l'issue de la défunte saison."

"C'est sûr qu'au niveau de la motivation au sein de notre groupe, c'est quelque chose de positif. Mais avec tout le respect que j'ai pour ce club, je préférais affronter Coxyde par exemple. Mouscron n'est pas un cadeau, et on pourrait affronter le Racing Genk (qui joue son 16e à l'Union Saint-Gilloise) au tour suivant. Mais le Standard veut aller le plus loin possible dans la compétition, quel que soit le tirage", a-t-il conclu.

Du côté de Mouscron-Péruwelz et son correspondant qualifié Pierre Huys, on était partagé entre deux sentiments. "Sportivement, c'est sûr que nous espérions un autre adversaire que le Standard. La tâche sera très difficile et si on parvient à se qualifier, c'est Genk qui nous attend... Mais on se réjouit de cette affiche à domicile face aux Liégeois. Ça va rappeler de très bons souvenirs aux supporters".

Anderlecht, Lokeren et les autres

Outre ce RMP-Standard, deux autres clubs wallons s'affronteront en 16es de finale de la compétition le 26 septembre puisque Ciney, promu en D3 la saison dernière, se déplacera dans le Hainaut pour affronter le RAEC Mons.

Le tenant du titre, Lokeren, accueillera pour sa part Dessel Sport (D2) alors que le finaliste malheureux, Courtrai, se déplacera au White Star Woluwé (D2).

Le champion de Belgique en titre, Anderlecht, recevra au Stade Constant Vanden Stock les Hennuyers pensionnaires de D2 de Boussu-Dour.

De Nolf (Club Bruges) : "Je mentirais si je disais que je n'étais pas satisfait"

La direction du Club de Bruges avait, elle, le sourire à l'issue du tirage au sort. "On ne devrait pas éprouver de souci face à Woluwé-Zaventem en 16es de finale avant une belle affiche face au Cercle de Bruges", a réagi Jacques De Nolf, secrétaire général du Club de Bruges. "Chose très importante, nous jouerons nos deux premiers matches, qui se disputent en aller simple, à domicile. C'est surtout important face au Cercle, où il y a plus de tension et de passion que lors d'un match classique."

Et pour un quart de finale éventuel, le plus solide adversaire du Club de Bruges serait, sur papier, OHL ou Waasland-Beveren. "Je mentirais si je disais que je ne suis pas satisfait de ce tirage", a poursuivi De Nolf. "Il ne faut pas oublier que la Coupe de Belgique est le chemin le plus court vers l'Europe. Mais c'est aux joueurs de profiter de ce tirage a priori favorable. Il faut prouver sur le terrain qu'il est réellement à notre avantage."

On notera encore le derby entre Westerlo, rétrogradé en D2 à l'issue de la défunte saison, et le Lierse ainsi que le match entre l'autre descendant de la saison 2011-2012, à savoir Saint-Trond, et le Beerschot AC.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Seizièmes de finale (26 septembre) :

1. RAEC Mons - Ciney (D3)

2. Lokeren - Dessel (D2)

3. Bocholt (D3) - La Gantoise

4. White Star Woluwe (D2) - Courtrai

5. Saint-Trond (D2) - Beerschot

6. Anderlecht - Boussu-Dour Borinage (D2)

7. Monscron-Peruwelz (D2) - Standard

8. FC Bruges - Woluwe-Zaventem (D3)

9. Zulte-Waregem - Coxyde (D3)

10. Union Saint-Gilloise (D3) - Genk

11. Westerlo (D2) - Lierse

12. Deinze (D3) - Sporting Charleroi

13. Hoogstraten (D3) - Cercle Bruges

14. Ostende (D2) - Oud-Heverlee Leuven

15. Bertrix (D3) - FC Malines

16. Brussels (D2 - Waaslan-Beveren

Huitièmes de finale (28 novembre) :

17. v. 10 - v. 7

18. v. 11 - v. 5

19. v. 16 - v. 14

20. v. 3 - v. 2

21. v. 9 - v. 12

22. v. 8 - v. 13

23. v. 6 - v. 15

24. v. 4 - v. 1

Quarts de finale (aller: 12 décembre; retour: 16 janvier) :

25. v. 20 - v. 23

26. v. 18 - v. 24

27. v. 21 - V. 17

28. v. 22 - v. 19

Demi-finales (aller: 30 janvier; retour: 2 mars) :

29. v. 25 - v. 27

30. v. 26 - v. 28

Le tirage au sort de la Coupe de Belgique n'a guère souri au Standard de Liège avec un déplacement à Mouscron-Péruwelz en 16es de finale avant un éventuel affrontement ensuite face au Racing Genk, dans le Limbourg, en 8es de finale. "Je pense que des équipes du top, nous avons hérité du plus mauvais tirage", a commenté Christian Theus, représentant du Standard de Liège. "Aller à Mouscron est un tirage difficile, c'est une équipe qui surfe sur la vague du succès puisqu'elle occupe la tête en deuxième division après être montée de D3 à l'issue de la défunte saison." "C'est sûr qu'au niveau de la motivation au sein de notre groupe, c'est quelque chose de positif. Mais avec tout le respect que j'ai pour ce club, je préférais affronter Coxyde par exemple. Mouscron n'est pas un cadeau, et on pourrait affronter le Racing Genk (qui joue son 16e à l'Union Saint-Gilloise) au tour suivant. Mais le Standard veut aller le plus loin possible dans la compétition, quel que soit le tirage", a-t-il conclu. Du côté de Mouscron-Péruwelz et son correspondant qualifié Pierre Huys, on était partagé entre deux sentiments. "Sportivement, c'est sûr que nous espérions un autre adversaire que le Standard. La tâche sera très difficile et si on parvient à se qualifier, c'est Genk qui nous attend... Mais on se réjouit de cette affiche à domicile face aux Liégeois. Ça va rappeler de très bons souvenirs aux supporters".Anderlecht, Lokeren et les autresOutre ce RMP-Standard, deux autres clubs wallons s'affronteront en 16es de finale de la compétition le 26 septembre puisque Ciney, promu en D3 la saison dernière, se déplacera dans le Hainaut pour affronter le RAEC Mons.Le tenant du titre, Lokeren, accueillera pour sa part Dessel Sport (D2) alors que le finaliste malheureux, Courtrai, se déplacera au White Star Woluwé (D2). Le champion de Belgique en titre, Anderlecht, recevra au Stade Constant Vanden Stock les Hennuyers pensionnaires de D2 de Boussu-Dour.De Nolf (Club Bruges) : "Je mentirais si je disais que je n'étais pas satisfait"La direction du Club de Bruges avait, elle, le sourire à l'issue du tirage au sort. "On ne devrait pas éprouver de souci face à Woluwé-Zaventem en 16es de finale avant une belle affiche face au Cercle de Bruges", a réagi Jacques De Nolf, secrétaire général du Club de Bruges. "Chose très importante, nous jouerons nos deux premiers matches, qui se disputent en aller simple, à domicile. C'est surtout important face au Cercle, où il y a plus de tension et de passion que lors d'un match classique." Et pour un quart de finale éventuel, le plus solide adversaire du Club de Bruges serait, sur papier, OHL ou Waasland-Beveren. "Je mentirais si je disais que je ne suis pas satisfait de ce tirage", a poursuivi De Nolf. "Il ne faut pas oublier que la Coupe de Belgique est le chemin le plus court vers l'Europe. Mais c'est aux joueurs de profiter de ce tirage a priori favorable. Il faut prouver sur le terrain qu'il est réellement à notre avantage."On notera encore le derby entre Westerlo, rétrogradé en D2 à l'issue de la défunte saison, et le Lierse ainsi que le match entre l'autre descendant de la saison 2011-2012, à savoir Saint-Trond, et le Beerschot AC. Sportfootmagazine.be, avec Belga