"En première période, c'était un match équilibré, avec deux équipes qui cherchaient les espaces, qui essayaient de faire le maximum pour jouer au football, avec du pressing. On est rentré en seconde période avec la même optique et le but change la donne", a analysé Leye. "A partir de là, on est obligé de beaucoup sortir. Genk a de bonnes individualités, on le savait. Mes joueurs ont tout donné. Il y a toujours un perdant dans une finale. Je suis fier de mes joueurs au niveau de la prestation, à aucun moment ils ont refusé le jeu. Genk a fait la différence par rapport à son compartiment offensif." Le premier but de Genk découle d'une perte de balle d'Hugo Siquet mais Leye n'accable pas son jeune latéral. "Je n'en voudrai pas à Siquet. C'est le meilleur donneur d'assists. J'ai des jeunes et avec les jeunes, je sais qu'à des moments cruciaux, ils peuvent faire une erreur. Mais quand je vois ce qu'ils ont donné pour le club... C'était une très belle semaine et je suis sûr qu'ils gagneront des trophées. Ils ont travaillé, ils ont mis les moyens pour gagner cette finale, mais aujourd'hui, Genk était un peu meilleur que nous." Leye reconnaît qu'il aurait aimé "plus d'efficacité en transition ou sur des mouvements où on pouvait faire mal, mais en face il y avait une équipe qui connaît lacunes. On aurait pu être plus saignant en un contre un. La différence s'est faite sur les individualités. On a perdu car équipe qui nous a fait mal offensivement". (Belga)

"En première période, c'était un match équilibré, avec deux équipes qui cherchaient les espaces, qui essayaient de faire le maximum pour jouer au football, avec du pressing. On est rentré en seconde période avec la même optique et le but change la donne", a analysé Leye. "A partir de là, on est obligé de beaucoup sortir. Genk a de bonnes individualités, on le savait. Mes joueurs ont tout donné. Il y a toujours un perdant dans une finale. Je suis fier de mes joueurs au niveau de la prestation, à aucun moment ils ont refusé le jeu. Genk a fait la différence par rapport à son compartiment offensif." Le premier but de Genk découle d'une perte de balle d'Hugo Siquet mais Leye n'accable pas son jeune latéral. "Je n'en voudrai pas à Siquet. C'est le meilleur donneur d'assists. J'ai des jeunes et avec les jeunes, je sais qu'à des moments cruciaux, ils peuvent faire une erreur. Mais quand je vois ce qu'ils ont donné pour le club... C'était une très belle semaine et je suis sûr qu'ils gagneront des trophées. Ils ont travaillé, ils ont mis les moyens pour gagner cette finale, mais aujourd'hui, Genk était un peu meilleur que nous." Leye reconnaît qu'il aurait aimé "plus d'efficacité en transition ou sur des mouvements où on pouvait faire mal, mais en face il y avait une équipe qui connaît lacunes. On aurait pu être plus saignant en un contre un. La différence s'est faite sur les individualités. On a perdu car équipe qui nous a fait mal offensivement". (Belga)