Coupe de Belgique: la Gantoise rejoint le FC Malines en finale

31/01/19 à 06:30 - Mise à jour à 06:30

Source: Belga

La Gantoise s'est qualifiée pour la finale de la Coupe de Belgique de football au détriment d'Ostende mercredi soir au terme de la séance des tirs au but (3-4). Comme lors de la demi-finale aller, les deux équipes s'étaient quittées sur le score de 2-2 au bout des 90 minutes. Après la prolongation, les Buffalo's se sont montrés les plus habiles depuis les onze mètres et sont parvenus à atteindre la finale de la Coupe pour la 8e fois de leur histoire.

Coupe de Belgique: la Gantoise rejoint le FC Malines en finale

© BELGA

Mais que ce fut dur pour les Gantois! Avantagés par le score du match aller, les Ostendais ont réalisé un début de match courageux et ont tout de suite récolté les fruits de leurs efforts. Monté sur corner, Nicolas Lombaerts a prolongé le ballon de la tête vers le deuxième poteau où Tom de Sutter a surgi pour ouvrir le score (8e). Menaçant en contre alors que Gand s'était mis à pousser, Ostende ne s'est pas laisser déstabiliser par la sortie sur blessure de De Sutter (31e). Bien au contraire, Fashion Sakala a réussi merveilleusement son entrée en jeu en plantant le but du 2-0 dans un angle fermé moins d'une minute après son entrée sur la pelouse (32e).

Maladroit lors de ses reconversion offensives, Ostende à limité les opportunités d'un Gand pressant mais impuissant face au but.

Au retour des vestiaires l'équipe de Gert Verheyen a continué à faire bloc dans son rectangle face à des Buffalo's de plus en plus déterminés. Compressés dans leur trente derniers mètres, les Côtiers ont gâché l'une ou l'autre opportunité en contre et compté sur les prouesses de leur gardien William Dutoit pour conserver deux buts d'avance.

Le portier ostendais n'a toutefois rien su faire lors de la réduction du score méritée d'Alexander Sorloth (84e). Logiquement, les Gantois ont insisté et ont fait craquer la défense ostendaise une deuxième fois avec l'égalisation synonyme de prolongation de Roman Bezus dans les arrêts de jeu (90e+2).

Les trente minutes supplémentaires n'ont permis aucune des deux équipe de prendre l'avantage. Il a donc fallu attendre les tirs au but pour désigner un vainqueur. Un exercice qui a souri à Gand qui a profité des erreurs de Coopman, Milovic et Vandendriessche pour se qualifier malgré les erreurs de Chakvetadze et David.

En finale le 1er mai au stade Roi Baudouin, Gand sera opposé à Malines, tombeur de l'Union St-Gilloise mardi.

Nos partenaires