D'entrée de jeu, Ostende faisait parler son collectif (23 passes décisives sur l'ensemble de la rencontre) pour prendre les commandes et mener au marquoir dans le deuxième quart-temps celuo-ci passant de 23-23 à 46-37 à la pause. Au retour des vestiaires, l'écart grimpait jusqu'à 20 unités (58-38) avant le réveil des Anversois. Le duo Brown (16 points) et Fridriksson (17 points) renversait complètement la vapeur (62-63 après le 3e quart). Et les visiteurs creusaient même un écart de sept points au tableau d'affichage (66-73). Dans le dur, Ostende retrouvait finalement son rythme dans le final (avec 18 points de Pierre-Antoine Gillet) pour signer une victoire confortable (90-78). Avec douze points d'avance avant le match retour, les Ostendais ont pris une option sur une nouvelle finale. Le vainqueur de ce duel affrontera en finale Limburg United, vainqueur dans l'autre demie d'Alost (70-72 et 84-76). La rencontre est prévue le 13 mars prochain à Forest National. (Belga)

D'entrée de jeu, Ostende faisait parler son collectif (23 passes décisives sur l'ensemble de la rencontre) pour prendre les commandes et mener au marquoir dans le deuxième quart-temps celuo-ci passant de 23-23 à 46-37 à la pause. Au retour des vestiaires, l'écart grimpait jusqu'à 20 unités (58-38) avant le réveil des Anversois. Le duo Brown (16 points) et Fridriksson (17 points) renversait complètement la vapeur (62-63 après le 3e quart). Et les visiteurs creusaient même un écart de sept points au tableau d'affichage (66-73). Dans le dur, Ostende retrouvait finalement son rythme dans le final (avec 18 points de Pierre-Antoine Gillet) pour signer une victoire confortable (90-78). Avec douze points d'avance avant le match retour, les Ostendais ont pris une option sur une nouvelle finale. Le vainqueur de ce duel affrontera en finale Limburg United, vainqueur dans l'autre demie d'Alost (70-72 et 84-76). La rencontre est prévue le 13 mars prochain à Forest National. (Belga)