Jordan Thompson et John Peers n'ont jamais réellement été inquiétés par Ruben Bemelmans et Arthur De Greef. "Ils ont été très bons durant toute la rencontre, je suis fier d'eux. Ils se sont très bien préparés et ont brillamment mis à exécution notre plan de jeu. Le double, c'est toujours très important en Coupe Davis. C'est une bonne opportunité pour nous avant les deux rencontres de dimanche", a raconté Hewitt. John Peers, impérial durant toute la rencontre, a justifié son statut de N.2 mondial de la discipline. "On a bien joué. Nos breaks rapides dans les trois sets nous ont permis d'être en tête, ils n'ont pas pu revenir dans la partie", a-t-il raconté. Lleyton Hewitt a ensuite abordé la journée de dimanche. "Ce sera deux rencontres compliquées. Nous verrons bien comment cela se termine. Nick Kyrgios sera prêt, John Millman aussi", a ponctué le capitaine australien, lui qui avait participé à la dernière rencontre entre Belges et Australiens lors des barrages du groupe mondial en 2010. La Belgique s'était imposée alors qu'elle était menée 2-1 après le double de samedi. La bande à David Goffin aimerait évidemment voir ce scénario se répéter dimanche au Palais 12 de Brussels Expo. (Belga)

Jordan Thompson et John Peers n'ont jamais réellement été inquiétés par Ruben Bemelmans et Arthur De Greef. "Ils ont été très bons durant toute la rencontre, je suis fier d'eux. Ils se sont très bien préparés et ont brillamment mis à exécution notre plan de jeu. Le double, c'est toujours très important en Coupe Davis. C'est une bonne opportunité pour nous avant les deux rencontres de dimanche", a raconté Hewitt. John Peers, impérial durant toute la rencontre, a justifié son statut de N.2 mondial de la discipline. "On a bien joué. Nos breaks rapides dans les trois sets nous ont permis d'être en tête, ils n'ont pas pu revenir dans la partie", a-t-il raconté. Lleyton Hewitt a ensuite abordé la journée de dimanche. "Ce sera deux rencontres compliquées. Nous verrons bien comment cela se termine. Nick Kyrgios sera prêt, John Millman aussi", a ponctué le capitaine australien, lui qui avait participé à la dernière rencontre entre Belges et Australiens lors des barrages du groupe mondial en 2010. La Belgique s'était imposée alors qu'elle était menée 2-1 après le double de samedi. La bande à David Goffin aimerait évidemment voir ce scénario se répéter dimanche au Palais 12 de Brussels Expo. (Belga)