L'Argentine, forte d'une victoire 3-0 contre le Chili mardi, semblait pourtant favorite avec Diego Schwartzman (ATP 14) et Guido Pella (ATP 25). Mais Pella, qui menait d'un set contre le vétéran Philipp Kohlschreiber (ATP 79), a vu l'Allemand de 36 ans s'imposer 1-6, 6-3, 6-4 après 1h57 de jeu. Dans la foulée, Schwartzman a été surpris en deux manches par Jan-Lennard Struff (ATP 35), qui a fait parler sa puissance sur la surface rapide de la capitale madrilène. L'Allemand de 29 ans l'a emporté 6-3, 7-6 (8) après 1h51. Si l'Allemagne bat le Chili jeudi, elle remporte le groupe C et défiera le premier du groupe E (Kazakhstan, Grande-Bretagne ou Pays-Bas) en quarts de finale. Le tournoi n'est pas encore terminé pour l'Argentine, qui peut toujours revendiquer à une des deux places qualificatives réservées aux meilleurs deuxièmes. Dans cette optique, le double contre les Allemands pourrait être déterminant. (Belga)