Après la défaite d'Arthur De Greef (ATP 202) contre Thiago Monteiro (ATP 107) en ouverture, la Belgique était déjà dos au mur. "C'était un peu difficile après le 1er match, tu sais que si tu ne gagnes pas, ça fait 2-0. Même si rien n'est perdu même avec ce score, cela devient difficile", a confirmé Coppejans. "Mais cela n'a rien changé pour moi, j'avais un bon état d'esprit. Je me sentais vraiment bien, j'avais beaucoup d'envie. Je n'avais pas peur. J'étais bien relâché avant le match et je pense que ça m'a aidé aujourd'hui." Coppejans a décroché son premier succès en simple en Coupe Davis. "Cela fait du bien, je suis très heureux d'avoir apporté ce point à la Belgique. La partie n'est pas finie, j'espère que nous pourrons prendre les deux points de la qualification demain." L'Ostendais sera opposé à Monteiro. "Il a fait un bon match aujourd'hui. Il est en confiance, mais moi aussi. Je joue bien. J'ai les moyens de l'embêter et de gagner ce match. Son coup droit décalé est vraiment son arme, alors je devrai essayer d'éviter cela", a analysé Coppejans. (Belga)

Après la défaite d'Arthur De Greef (ATP 202) contre Thiago Monteiro (ATP 107) en ouverture, la Belgique était déjà dos au mur. "C'était un peu difficile après le 1er match, tu sais que si tu ne gagnes pas, ça fait 2-0. Même si rien n'est perdu même avec ce score, cela devient difficile", a confirmé Coppejans. "Mais cela n'a rien changé pour moi, j'avais un bon état d'esprit. Je me sentais vraiment bien, j'avais beaucoup d'envie. Je n'avais pas peur. J'étais bien relâché avant le match et je pense que ça m'a aidé aujourd'hui." Coppejans a décroché son premier succès en simple en Coupe Davis. "Cela fait du bien, je suis très heureux d'avoir apporté ce point à la Belgique. La partie n'est pas finie, j'espère que nous pourrons prendre les deux points de la qualification demain." L'Ostendais sera opposé à Monteiro. "Il a fait un bon match aujourd'hui. Il est en confiance, mais moi aussi. Je joue bien. J'ai les moyens de l'embêter et de gagner ce match. Son coup droit décalé est vraiment son arme, alors je devrai essayer d'éviter cela", a analysé Coppejans. (Belga)