"L'aventure n'est pas finie", a commenté le capitaine belge Johan Van Herck. Nous avons bien géré le week-end. Nous étions dans une situation confortable vendredi, et nous aurions pu envoyer un signal plus fort si nous nous étions qualifiés samedi après le double. Maintenant, nous allons jouer la demi-finale chez nous. Nous n'avons pas encore parlé de la surface. Nous devons prendre en compte les qualités de l'Australie mais avant tout, nous devons tenir compte de nos propres caractéristiques. Nous devons encore en parler avec les joueurs". Les Belges vont disputer une seconde demi-finale, deux ans après l'édition 2015, qui avait vu les troupes de Johan Van Herck s'incliner en finale à Gand face à la Grande-Bretagne d'Andy Murray. "Nous avons franchi un énorme pallier. L'équipe a grandi, les joueurs ont évolué, nous devons en profiter. Nous avons vraiment une équipe de Coupe Davis, avec Steve et David, qui pourrait aussi être appelé 'Monsieur Coupe Davis' avec ses 17 victoires en 20 matches, et aussi quand on voit aussi ce que Joris et Ruben font en double. Il ne faut pas non plus oublier Arthur (De Greef) et Kimmer (Coppejans). Nous jouerons la demi-finale chez nous, et nous jouerons cette demi-finale avec l'objectif d'aller en finale (qui sera soit face à la France soit face à la Serbie, ndlr)". (Belga)

"L'aventure n'est pas finie", a commenté le capitaine belge Johan Van Herck. Nous avons bien géré le week-end. Nous étions dans une situation confortable vendredi, et nous aurions pu envoyer un signal plus fort si nous nous étions qualifiés samedi après le double. Maintenant, nous allons jouer la demi-finale chez nous. Nous n'avons pas encore parlé de la surface. Nous devons prendre en compte les qualités de l'Australie mais avant tout, nous devons tenir compte de nos propres caractéristiques. Nous devons encore en parler avec les joueurs". Les Belges vont disputer une seconde demi-finale, deux ans après l'édition 2015, qui avait vu les troupes de Johan Van Herck s'incliner en finale à Gand face à la Grande-Bretagne d'Andy Murray. "Nous avons franchi un énorme pallier. L'équipe a grandi, les joueurs ont évolué, nous devons en profiter. Nous avons vraiment une équipe de Coupe Davis, avec Steve et David, qui pourrait aussi être appelé 'Monsieur Coupe Davis' avec ses 17 victoires en 20 matches, et aussi quand on voit aussi ce que Joris et Ruben font en double. Il ne faut pas non plus oublier Arthur (De Greef) et Kimmer (Coppejans). Nous jouerons la demi-finale chez nous, et nous jouerons cette demi-finale avec l'objectif d'aller en finale (qui sera soit face à la France soit face à la Serbie, ndlr)". (Belga)