Préféré à Thanasi Kokkinakis par son capitaine Lleyton Hewitt, Millman a très bien débuté la rencontre, aidé par une bonne première balle. Les deux joueurs ont alors remporté leur service jusqu'à 5-5, moment choisi par Goffin pour accélérer et prendre le service de son adversaire. Pourtant solide sur sa mise en jeu depuis le début de la rencontre, le Belge a ensuite concédé le break, l'obligeant à disputer un jeu décisif. Régulier en fond de court et combattif, Millman a remporté la première manche 6-7 (4/7). La deuxième manche, serrée, s'est jouée dans le 9e jeu. Après avoir sauvé 4 balles de break, Goffin a finalement remporté son jeu avant de faire le break et d'enlever le set dans un cri de soulagement (6-4). Plus régulier du fond et mieux réglé sur son jeu d'attaque, Goffin s'est montré serein dans la 3e manche. Il aura fallu un seul break au Belge pour passer en tête (6-3). Mais Millman, accrocheur et poussé par les encouragements répétés de Lleyton Hewitt, a continué à gêner 'la Goff'. Alors que le score affichait 5-5 dans le quatrième set, Goffin, peut-être davantage habitué à la pression inhérente à ce genre de moment, a réalisé le break. Son dernier jeu aura été disputé, à l'image de la rencontre. Après avoir sauvé une balle de break, Goffin a conclu sur une attaque de coup droit (7-5). Le Liégeois de 26 ans, gêné au genou gauche depuis l'US Open, a été soigné toute la semaine par le staff médical de l'équipe belge. Goffin, bien que muni d'un bandage, n'a pas semblé handicapé durant la rencontre. La deuxième rencontre opposera Steve Darcis (ATP 77) à Nick Kyrgios (ATP 20), fer de lance de la sélection australienne. Les deux joueurs ne se sont jamais affrontés sur le circuit. (Belga)

Préféré à Thanasi Kokkinakis par son capitaine Lleyton Hewitt, Millman a très bien débuté la rencontre, aidé par une bonne première balle. Les deux joueurs ont alors remporté leur service jusqu'à 5-5, moment choisi par Goffin pour accélérer et prendre le service de son adversaire. Pourtant solide sur sa mise en jeu depuis le début de la rencontre, le Belge a ensuite concédé le break, l'obligeant à disputer un jeu décisif. Régulier en fond de court et combattif, Millman a remporté la première manche 6-7 (4/7). La deuxième manche, serrée, s'est jouée dans le 9e jeu. Après avoir sauvé 4 balles de break, Goffin a finalement remporté son jeu avant de faire le break et d'enlever le set dans un cri de soulagement (6-4). Plus régulier du fond et mieux réglé sur son jeu d'attaque, Goffin s'est montré serein dans la 3e manche. Il aura fallu un seul break au Belge pour passer en tête (6-3). Mais Millman, accrocheur et poussé par les encouragements répétés de Lleyton Hewitt, a continué à gêner 'la Goff'. Alors que le score affichait 5-5 dans le quatrième set, Goffin, peut-être davantage habitué à la pression inhérente à ce genre de moment, a réalisé le break. Son dernier jeu aura été disputé, à l'image de la rencontre. Après avoir sauvé une balle de break, Goffin a conclu sur une attaque de coup droit (7-5). Le Liégeois de 26 ans, gêné au genou gauche depuis l'US Open, a été soigné toute la semaine par le staff médical de l'équipe belge. Goffin, bien que muni d'un bandage, n'a pas semblé handicapé durant la rencontre. La deuxième rencontre opposera Steve Darcis (ATP 77) à Nick Kyrgios (ATP 20), fer de lance de la sélection australienne. Les deux joueurs ne se sont jamais affrontés sur le circuit. (Belga)