En principe, Abdi ne participera pas au 10.000 m à Tokyo, car ses chances sont encore meilleures au marathon. Pourtant, après sa performance de samedi soir, il se rend aux Jeux avec une dose supplémentaire de confiance. Son record personnel était de 27:36.40 depuis le 4 mai 2014 à Palo Alto (USA). Abdi a dû laisser la victoire u champion d'Europe français Morhad Amdouni en 27:23.39. Sir Mo Farah, le compagnon d'entraînement d'Abdi, a dû se contenter de la 8e place en 27:50.64, soit plus de vingt secondes au-dessus de la limite olympique. Le quadruple champion olympique britannique (5000 et 10.000 m en 2012 et 2016) va avoir du mal à être présent à Tokyo. En principe, c'était sa dernière tentative à Birmingham, bien qu'il ait encore trois semaines pour essayer à nouveau. Dans la course B, trois Belges ont réalisé un record personnel samedi. Lahsene Bouchikhi a terminé troisième en 28:45.30 (record personnel) , Clément Deflandre dixième en 29:15.02 (PB) et Nikolaiï Saké onzième en 29:19.96 (PB). (Belga)

En principe, Abdi ne participera pas au 10.000 m à Tokyo, car ses chances sont encore meilleures au marathon. Pourtant, après sa performance de samedi soir, il se rend aux Jeux avec une dose supplémentaire de confiance. Son record personnel était de 27:36.40 depuis le 4 mai 2014 à Palo Alto (USA). Abdi a dû laisser la victoire u champion d'Europe français Morhad Amdouni en 27:23.39. Sir Mo Farah, le compagnon d'entraînement d'Abdi, a dû se contenter de la 8e place en 27:50.64, soit plus de vingt secondes au-dessus de la limite olympique. Le quadruple champion olympique britannique (5000 et 10.000 m en 2012 et 2016) va avoir du mal à être présent à Tokyo. En principe, c'était sa dernière tentative à Birmingham, bien qu'il ait encore trois semaines pour essayer à nouveau. Dans la course B, trois Belges ont réalisé un record personnel samedi. Lahsene Bouchikhi a terminé troisième en 28:45.30 (record personnel) , Clément Deflandre dixième en 29:15.02 (PB) et Nikolaiï Saké onzième en 29:19.96 (PB). (Belga)