Sur la pelouse du Stade Olympique de Berlin, c'est Fribourg qui a allumé la mèche, lorsqu'Eggestein a décoché une frappe fusante du plat du pied depuis l'extérieur de la surface, laissant un Gulacsi impuissant constater les dégâts (1-0, 19e). Déjà mené, Leipzig a vu les conditions s'aggraver lorsque son défenseur central, Halstenberg, s'est fait exclure après avoir retenu fautivement Holer qui s'en allait droit vers le but pour y affronter le gardien (57e). Contre toute attente, Leipzig est néanmoins parvenu à revenir dans la rencontre grâce à Nkunku, récemment élu meilleur joueur de Bundesliga. L'attaquant français était au bout d'une phase arrêtée en deux temps, pour pousser au fond des filets un ballon aérien dévié par Willy Orban (1-1, 76e). Le temps réglementaire n'ayant pas livré de vainqueur, les deux équipes se sont dirigées vers des prolongations, mais aucune n'a réussi à arracher la victoire. Aux tirs au but, c'est Leipzig qui a triomphé (4-2), après deux échecs du côté de Fribourg. Leipzig soulève pour la première fois de son histoire la Coupe d'Allemagne, et fête son premier titre majeur après avoir déjà échoué deux fois en finale. (Belga)

Sur la pelouse du Stade Olympique de Berlin, c'est Fribourg qui a allumé la mèche, lorsqu'Eggestein a décoché une frappe fusante du plat du pied depuis l'extérieur de la surface, laissant un Gulacsi impuissant constater les dégâts (1-0, 19e). Déjà mené, Leipzig a vu les conditions s'aggraver lorsque son défenseur central, Halstenberg, s'est fait exclure après avoir retenu fautivement Holer qui s'en allait droit vers le but pour y affronter le gardien (57e). Contre toute attente, Leipzig est néanmoins parvenu à revenir dans la rencontre grâce à Nkunku, récemment élu meilleur joueur de Bundesliga. L'attaquant français était au bout d'une phase arrêtée en deux temps, pour pousser au fond des filets un ballon aérien dévié par Willy Orban (1-1, 76e). Le temps réglementaire n'ayant pas livré de vainqueur, les deux équipes se sont dirigées vers des prolongations, mais aucune n'a réussi à arracher la victoire. Aux tirs au but, c'est Leipzig qui a triomphé (4-2), après deux échecs du côté de Fribourg. Leipzig soulève pour la première fois de son histoire la Coupe d'Allemagne, et fête son premier titre majeur après avoir déjà échoué deux fois en finale. (Belga)