Après sa douloureuse défaite contre l'Egypte aux tirs au but aux portes de la finale, le Cameroun, qui nourrissait de grandes ambitions pour ce tournoi organisé sur son sol, a effectué une folle remontée. Après les buts burkinabés signés Steeve Yago (24e), Andre Onana (43e, csc) et Djibril Ouattara (49e), les Lions indomptables du Portugais Toni Conceiçao ont fait renaitre l'espoir via Stephane Bahoken (72e) avant que l'inévitable Vincent Aboubakar n'inscrive un doublé pour égaliser (85e, 87e), portant son total à 8 buts sur l'ensemble de la compétition. Les Etalons, sans le gardien de Charleroi Hervé Koffi, sorti sur civière en demie, mais avec Abdoul Tapsoba (Standard), n'ont pas su se relever de ce double coup sur la tête. Les Camerounais ont tous marqué leur tir au but, contrairement à Ibrahim Blati Toure, dont le loupé aura été décisif. Dimanche sur la pelouse du stade d'Olembé de Yaoundé, la grande finale opposera le Sénégal à l'Egypte dans une rencontre marquée par un duel à distance entre Sadio Mané et Mohamed Salah, les deux attaquants de Liverpool. Les Pharaons tenteront de décrocher un 8e sacre continental alors que le Sénégal, double finaliste, court toujours après sa première couronne continentale. L'Egypte, nation la plus titrée, reste sur une finale perdue en 2017 contre le Cameroun, comme les Lions de la Teranga, battus par l'Algérie en 2019. (Belga)

Après sa douloureuse défaite contre l'Egypte aux tirs au but aux portes de la finale, le Cameroun, qui nourrissait de grandes ambitions pour ce tournoi organisé sur son sol, a effectué une folle remontée. Après les buts burkinabés signés Steeve Yago (24e), Andre Onana (43e, csc) et Djibril Ouattara (49e), les Lions indomptables du Portugais Toni Conceiçao ont fait renaitre l'espoir via Stephane Bahoken (72e) avant que l'inévitable Vincent Aboubakar n'inscrive un doublé pour égaliser (85e, 87e), portant son total à 8 buts sur l'ensemble de la compétition. Les Etalons, sans le gardien de Charleroi Hervé Koffi, sorti sur civière en demie, mais avec Abdoul Tapsoba (Standard), n'ont pas su se relever de ce double coup sur la tête. Les Camerounais ont tous marqué leur tir au but, contrairement à Ibrahim Blati Toure, dont le loupé aura été décisif. Dimanche sur la pelouse du stade d'Olembé de Yaoundé, la grande finale opposera le Sénégal à l'Egypte dans une rencontre marquée par un duel à distance entre Sadio Mané et Mohamed Salah, les deux attaquants de Liverpool. Les Pharaons tenteront de décrocher un 8e sacre continental alors que le Sénégal, double finaliste, court toujours après sa première couronne continentale. L'Egypte, nation la plus titrée, reste sur une finale perdue en 2017 contre le Cameroun, comme les Lions de la Teranga, battus par l'Algérie en 2019. (Belga)