L'Egypte se montrait la plus dangereuse en début de rencontre, avec un tir d'Omar Marmoush repoussé par la transversale (17e) et une demi-volée de Mohamed Salah détournée par Badra Ali Sangaré (21e). Malgré la sortie sur blessure de Franck Kessié (30e), les Ivoiriens répliquaient en fin de période. Ibrahim Sangaré tentait une reprise acrobatique que Mohamed El-Shenawy repoussait (41e). La Côte d'Ivoire héritait des meilleures opportunités de la seconde période. Une tête de Sébastien Haller obligeait El-Shenawy à effectuer une claquette spectaculaire. Le gardien des Pharaons se montrait une nouvelle fois décisif à cinq minutes du terme devant Wilfried Zaha (85e). En se relevant, El-Shenawy se blessait. Les prolongations voyaient Gabaski, le gardien remplaçant de l'Egypte, s'envoler sur une frappe d'Ibrahim Sangaré (104e) tandis que l'ancien Anderlechtois Trezeguet se montrait très remuant côté gauche, sans parvenir à conclure (115e). Trezeguet héritait aussi de la dernière occasion, mais Sangaré s'interposait (120e). La rencontre se décidait aux tirs au but. Gabaski détournait, avec l'aide du poteau, la tentative du troisième tireur ivoirien, Eric Bailly. Dernier tireur égyptien, Salah envoyait son équipe en quarts de finale, où les Pharaons rencontreront dimanche le Maroc, victorieux 2-1 du Malawi mardi. (Belga)

L'Egypte se montrait la plus dangereuse en début de rencontre, avec un tir d'Omar Marmoush repoussé par la transversale (17e) et une demi-volée de Mohamed Salah détournée par Badra Ali Sangaré (21e). Malgré la sortie sur blessure de Franck Kessié (30e), les Ivoiriens répliquaient en fin de période. Ibrahim Sangaré tentait une reprise acrobatique que Mohamed El-Shenawy repoussait (41e). La Côte d'Ivoire héritait des meilleures opportunités de la seconde période. Une tête de Sébastien Haller obligeait El-Shenawy à effectuer une claquette spectaculaire. Le gardien des Pharaons se montrait une nouvelle fois décisif à cinq minutes du terme devant Wilfried Zaha (85e). En se relevant, El-Shenawy se blessait. Les prolongations voyaient Gabaski, le gardien remplaçant de l'Egypte, s'envoler sur une frappe d'Ibrahim Sangaré (104e) tandis que l'ancien Anderlechtois Trezeguet se montrait très remuant côté gauche, sans parvenir à conclure (115e). Trezeguet héritait aussi de la dernière occasion, mais Sangaré s'interposait (120e). La rencontre se décidait aux tirs au but. Gabaski détournait, avec l'aide du poteau, la tentative du troisième tireur ivoirien, Eric Bailly. Dernier tireur égyptien, Salah envoyait son équipe en quarts de finale, où les Pharaons rencontreront dimanche le Maroc, victorieux 2-1 du Malawi mardi. (Belga)