Au départ de cette dernière étape, Quinten Hermans (Telenet Fidea Lions), vainqueur mardi, possédait 3 secondes d'avance sur Tim Wellens (Lotto Soudal). Wellens remettait les compteurs à zéro en gagnant le premier sprint intermédiaire à Durbuy après 75,5 km de course. Wellens portait ainsi le maillot virtuel de leader à l'addition des places. A l'arrivée, Jens Debusschere s'est imposé au sprint devant le Colombien Alvarao Jose Hodeg Chagui (Quick Step-Floors) et le Sud-Africain Ryan Gibbons (Dimension Data). Quinten Hermans, 4e, ratait la victoire finale pour une place manquant de grappiller une seconde de bonification. A égalité, Wellens et Hermans ont été départagés à l'addition des places aux arrivées des étapes. L'échappée du jour, un bon moment composée de 11 coureurs, a été reprise à l'entame du final avec un regroupement général à 13 kilomètres de l'arrivée. Le Français Remi Cavagna (Quick Step-Floors) a bien tenté le coup encore restant une dizaine de kilomètres devant, mais à portée de fusil du peloton. Il est repris à 2km de la ligne laissant place à un sprint massif du peloton. (Belga)

Au départ de cette dernière étape, Quinten Hermans (Telenet Fidea Lions), vainqueur mardi, possédait 3 secondes d'avance sur Tim Wellens (Lotto Soudal). Wellens remettait les compteurs à zéro en gagnant le premier sprint intermédiaire à Durbuy après 75,5 km de course. Wellens portait ainsi le maillot virtuel de leader à l'addition des places. A l'arrivée, Jens Debusschere s'est imposé au sprint devant le Colombien Alvarao Jose Hodeg Chagui (Quick Step-Floors) et le Sud-Africain Ryan Gibbons (Dimension Data). Quinten Hermans, 4e, ratait la victoire finale pour une place manquant de grappiller une seconde de bonification. A égalité, Wellens et Hermans ont été départagés à l'addition des places aux arrivées des étapes. L'échappée du jour, un bon moment composée de 11 coureurs, a été reprise à l'entame du final avec un regroupement général à 13 kilomètres de l'arrivée. Le Français Remi Cavagna (Quick Step-Floors) a bien tenté le coup encore restant une dizaine de kilomètres devant, mais à portée de fusil du peloton. Il est repris à 2km de la ligne laissant place à un sprint massif du peloton. (Belga)