La deuxième étape était à nouveau tracée pour les sprinters, bien que cette fois le peloton ait dû faire face à un peu plus de dénivelé. C'est Joey Rosskopf qui est parti en début d'étape à la recherche des points pour le maillot de la montagne, qu'il a manqué de peu mardi. Au bout de 15 km, il s'est emparé de ce qu'il visait avant de se relever. Sam Jenner, Laurens De Vreese et Omer Goldstein ont alors tenté leur chance et l'ont rejoint. Le peloton leur a donné tout au plus 3:30 de bonus. En chemin Rosskopf a ajouté les points du prix de la montagne. A l'abord du circuit local, l'avance du quatuor était tombée à 1:10. De Vreese a tenté de poursuivre son effort tout seul, alors qu'après une centaine de kilomètres ses compagnons avaient été repris par le peloton. À 25 km de l'arrivée, De Vreese a également rendu les armes et le rythme a augmenté sur le parcours vallonné. Mitchelton-Scott, en particulier, a tiré sur le peloton en vue du sprint de Daryl Impey. L'arrivée a été perturbée par une chute massive à 1,5 km de l'arrivée. Notre compatriote Ben Hermans figurait parmi les malheureux coureurs expédiés sur le bitume où figuraient aussi Elia Viviani et Simon Yates. Impey semblait bien parti quand Caleb Ewan a placé son effort et s'est imposé de manière indiscutable. Au général, Ewan est le nouveau leader, Sam Bennett est deuxième dans le même temps, Impey est troisième à une seconde, Jasper Philipsen quatrième à quatre secondes. Jeudi, les coureurs du classement général auront l'occasion de s'expliquer à l'arrivée. La 3e étape longue de 131 km entre Unley et Paracombe se termine par une montée de 1,2 km, à 9,3% de dénivelé positif avec des passages allant jusqu'à 20%. Hermans a franchi la ligne d'arrivée en dernier et a été transféré à l'hôpital par la suite. On craint une fracture de la clavicule. (Belga)

La deuxième étape était à nouveau tracée pour les sprinters, bien que cette fois le peloton ait dû faire face à un peu plus de dénivelé. C'est Joey Rosskopf qui est parti en début d'étape à la recherche des points pour le maillot de la montagne, qu'il a manqué de peu mardi. Au bout de 15 km, il s'est emparé de ce qu'il visait avant de se relever. Sam Jenner, Laurens De Vreese et Omer Goldstein ont alors tenté leur chance et l'ont rejoint. Le peloton leur a donné tout au plus 3:30 de bonus. En chemin Rosskopf a ajouté les points du prix de la montagne. A l'abord du circuit local, l'avance du quatuor était tombée à 1:10. De Vreese a tenté de poursuivre son effort tout seul, alors qu'après une centaine de kilomètres ses compagnons avaient été repris par le peloton. À 25 km de l'arrivée, De Vreese a également rendu les armes et le rythme a augmenté sur le parcours vallonné. Mitchelton-Scott, en particulier, a tiré sur le peloton en vue du sprint de Daryl Impey. L'arrivée a été perturbée par une chute massive à 1,5 km de l'arrivée. Notre compatriote Ben Hermans figurait parmi les malheureux coureurs expédiés sur le bitume où figuraient aussi Elia Viviani et Simon Yates. Impey semblait bien parti quand Caleb Ewan a placé son effort et s'est imposé de manière indiscutable. Au général, Ewan est le nouveau leader, Sam Bennett est deuxième dans le même temps, Impey est troisième à une seconde, Jasper Philipsen quatrième à quatre secondes. Jeudi, les coureurs du classement général auront l'occasion de s'expliquer à l'arrivée. La 3e étape longue de 131 km entre Unley et Paracombe se termine par une montée de 1,2 km, à 9,3% de dénivelé positif avec des passages allant jusqu'à 20%. Hermans a franchi la ligne d'arrivée en dernier et a été transféré à l'hôpital par la suite. On craint une fracture de la clavicule. (Belga)