Les trois coureurs se sont disputés la victoire finale grâce à leurs qualités de grimpeur. En effet, Sivakov, Hindley et Vingegaard ont basculé en tête au sommet de la septième et dernière côte de première catégorie de la journée à 2,5 km de la ligne. Plus véloce au sommet d'un petit faux-plat montant, Vingegaard a signé la première victoire de sa carrière, lui qui évoluait encore dans une formation continentale la saison dernière. L'Allemand Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe), vainqueur des étapes 1 et 3, s'est retiré en cours d'étape en vue du championnat d'Europe sur route. Vingegaard est désormais leader du général et compte une avance de 4 secondes sur Sivakov et 6 sur Hindley. L'Italien Diego Ulissi (Emirates) est 4e à 0:17. L'épreuve se terminera vendredi à Bukowina Tatrzanska après une nouvelle journée vallonnée, à l'issue de laquelle on connaîtra le successeur du Polonais Michal Kwiatkowski, absent cette année. Ce 76e Tour de Pologne a vu survenir le tragique décès de Bjorg Lambrecht. Le Belge de 22 ans, victime d'une lourde chute, est décédé lundi lors de la 3e étape. Mardi, la 4e étape avait été neutralisée. (Belga)