Ferran Jutglà (23 ans, FC Bruges)

Le Club de Bruges débute cette nouvelle campagne nationale avec une rencontre à domicile contre le RC Genk. Le champion en titre n'est pas resté inactif pendant la période du mercato et a déjà attiré quelques joueurs. L'un d'entre eux se nomme Ferran Jutglà. Arrivé en provenance du FC Barcelone B, l'attaquant espagnol s'est déjà mis en évidence pendant la préparation. Il a marqué quelques buts et en Supercoupe, il a joué une première mi-temps très solide. Lors de ce duel contre Genk, dimanche, il devrait figurer dans le onze de base.

La question est de savoir si le Club va en rester là sur le marché des transferts. L'Espagnol possède les meilleures chances de devenir le nouvel attaquant de pointe, mais le club aimerait ajouter un autre élément à son secteur offensif. Avec le départ de Loïs Openda, et des Noa Lang et Charles De Ketelaere toujours plus proches de la sortie, le Club pourrait voir sa force de frappe sérieusement diminuer. Vincent Mannaert et ses collègues ne passeront pas un reste d'été très tranquille. Il faudra s'activer en coulisses pour que le champion reste compétitif.

Massimo Bruno (28 ans, Courtrai)

Un transfert intéressant pour les Kerels car il s'agit d'un joueur expérimenté qui connaît bien notre compétition. Massimo Bruno est revenu gratuitement au pays après une escapade turque à Bursaspor. Il y a près de dix ans, Bruno a vécu ses heures de gloire sous la vareuse d'Anderlecht, où il a remporté deux fois le titre en étant l'un des éléments importants du onze de base. Après son départ à Salzbourg, sa carrière a commencé à battre de l'aile et est revenu à Bruxelles en 2016. Mais ce deuxième chapitre en mauve n'a pas été couronné du même succès. Bruno est donc parti à Charleroi, où il avait effectué une partie de son écolage. Au Pays Noir, l'ailier a marqué 10 buts en 75 matches.

Après une saison en Turquie, il a posé ses valises en Flandre occidentale. Bruno a été considéré comme un talent de premier plan pendant longtemps et n'a encore que 28 ans. Il pourra peut-être retrouver son génie au stade des Eperons d'or, sous la houlette de Karim Belhocine sous les ordres duquel il a été à Charleroi. Lors du week-end d'ouverture, Courtrai jouera à domicile contre Louvain. Un adversaire qui doit être à la portée des Kerels.

Massimo Bruno retrouve Karim Belhocine à Courtrai après leur collaboration à Charleroi., iStock
Massimo Bruno retrouve Karim Belhocine à Courtrai après leur collaboration à Charleroi. © iStock

Shinji Kagawa (33 ans, Saint-Trond)

L'hiver dernier, son arrivée avait été une véritable surprise pour les suiveurs du championnat belge. Le Japonais, qui est passé par Manchester United et le Borussia Dortmund, devait élever le STVV un niveau supérieur. Dans ce qui restait de la saison, Kagawa a montré quelques bribes de son énorme talent, mais il a surtout affiché ses limites physiques. Il n'a été titularisé qu'une seule fois et n'a pris part qu'à huit petites rencontres.

Cette saison, les choses pourraient changer. Il a commencé dans presque tous les matches de préparation et a également converti un pénalty, ce qui pourrait signifier qu'il jouera un rôle plus important cette année. Et vu que l'avenir de Christian Brüls qui force pour obtenir une prolongation de contrat reste incertain. Tout semble en place pour assister à la vraie lancer de l'international nippon.

Après six premiers mois quelconques, Shinji Kagawa veut s'affirmer au Stayen., iStock
Après six premiers mois quelconques, Shinji Kagawa veut s'affirmer au Stayen. © iStock

Raphael Holzhauser (29 ans, OH Louvain)

Après le départ de Xavier Mercier, Louvain a dû chercher un nouveau meneur de jeu capables de distribuer les caviars à la pelle. Les Universitaires pensent avoir trouvé le successeur idéal en la personne de Raphael Holzhauser, qui ne voulait pas descendre en deuxième division avec le Beerschot. L'Autrichien, arrivé deuxième à l'élection du Soulier d'or en 2020, doit à nouveau faire ses preuves après une saison faible très faible où il a sombré comme tous ses partenaires chez les Rats. Holzhauser n'a pas été en mesure de rééditer son année spectaculaire et semblait complètement en perdition comme la fois où il fut aligner en défense centrale avec un renvoi prématuré aux vestiaires à la clé.

Mais il mérite assurément d'obtenir une seconde chance dans notre compétition. Marc Brys devra voir comment il veut intégrer l'Autrichien, lui qui joue un peu différemment de ce que nous avons vu à Louvain ces deux dernières années sous la baguette magique de Mercier. Remplacer le stratège français ne s'annonce pas une tâche facile. Nous devrons voir si Holzhauser peut retrouver son pied gauche géniale et diabolique dans les prochaines semaines.

Rapha Holzhauser devra faire oublier les assists de Xavier Mercier à Den Dreef., iStock
Rapha Holzhauser devra faire oublier les assists de Xavier Mercier à Den Dreef. © iStock

Sebastiano Esposito (20 ans, Anderlecht)

Anderlecht attendra beaucoup de Sebastiano Esposito. Un garçon qui semble avoir un bon flair pour le but, ça ne peut que donner des étincelles à la Lotto Park. Il a déjà montré cet instinct du buteur lors d'un match de gala contre l'Olympique Lyonnais. Il a marqué un joli but de la tête sur un corner et veut suivre ainsi l'exemple de son grand copain à l'Inter Milan : Romelu Lukaku. Un joueur qui reçoit la bénédiction de Big Rom pour rejoindre Anderlecht, doit avoir quelque chose à offrir en retour. Les Mauve et Blanc, qui entament une nouvelle ère avec Felice Mazzu à leur tête, affronteront le KV Ostende pour leur première rencontre de la compétition.

A Saint-Guidon,Sebastiano Esposito tentera de marcher sur les traces de son ami Romelu Lukaku., iStock
A Saint-Guidon,Sebastiano Esposito tentera de marcher sur les traces de son ami Romelu Lukaku. © iStock
Le Club de Bruges débute cette nouvelle campagne nationale avec une rencontre à domicile contre le RC Genk. Le champion en titre n'est pas resté inactif pendant la période du mercato et a déjà attiré quelques joueurs. L'un d'entre eux se nomme Ferran Jutglà. Arrivé en provenance du FC Barcelone B, l'attaquant espagnol s'est déjà mis en évidence pendant la préparation. Il a marqué quelques buts et en Supercoupe, il a joué une première mi-temps très solide. Lors de ce duel contre Genk, dimanche, il devrait figurer dans le onze de base.La question est de savoir si le Club va en rester là sur le marché des transferts. L'Espagnol possède les meilleures chances de devenir le nouvel attaquant de pointe, mais le club aimerait ajouter un autre élément à son secteur offensif. Avec le départ de Loïs Openda, et des Noa Lang et Charles De Ketelaere toujours plus proches de la sortie, le Club pourrait voir sa force de frappe sérieusement diminuer. Vincent Mannaert et ses collègues ne passeront pas un reste d'été très tranquille. Il faudra s'activer en coulisses pour que le champion reste compétitif.Un transfert intéressant pour les Kerels car il s'agit d'un joueur expérimenté qui connaît bien notre compétition. Massimo Bruno est revenu gratuitement au pays après une escapade turque à Bursaspor. Il y a près de dix ans, Bruno a vécu ses heures de gloire sous la vareuse d'Anderlecht, où il a remporté deux fois le titre en étant l'un des éléments importants du onze de base. Après son départ à Salzbourg, sa carrière a commencé à battre de l'aile et est revenu à Bruxelles en 2016. Mais ce deuxième chapitre en mauve n'a pas été couronné du même succès. Bruno est donc parti à Charleroi, où il avait effectué une partie de son écolage. Au Pays Noir, l'ailier a marqué 10 buts en 75 matches.Après une saison en Turquie, il a posé ses valises en Flandre occidentale. Bruno a été considéré comme un talent de premier plan pendant longtemps et n'a encore que 28 ans. Il pourra peut-être retrouver son génie au stade des Eperons d'or, sous la houlette de Karim Belhocine sous les ordres duquel il a été à Charleroi. Lors du week-end d'ouverture, Courtrai jouera à domicile contre Louvain. Un adversaire qui doit être à la portée des Kerels.L'hiver dernier, son arrivée avait été une véritable surprise pour les suiveurs du championnat belge. Le Japonais, qui est passé par Manchester United et le Borussia Dortmund, devait élever le STVV un niveau supérieur. Dans ce qui restait de la saison, Kagawa a montré quelques bribes de son énorme talent, mais il a surtout affiché ses limites physiques. Il n'a été titularisé qu'une seule fois et n'a pris part qu'à huit petites rencontres.Cette saison, les choses pourraient changer. Il a commencé dans presque tous les matches de préparation et a également converti un pénalty, ce qui pourrait signifier qu'il jouera un rôle plus important cette année. Et vu que l'avenir de Christian Brüls qui force pour obtenir une prolongation de contrat reste incertain. Tout semble en place pour assister à la vraie lancer de l'international nippon.Après le départ de Xavier Mercier, Louvain a dû chercher un nouveau meneur de jeu capables de distribuer les caviars à la pelle. Les Universitaires pensent avoir trouvé le successeur idéal en la personne de Raphael Holzhauser, qui ne voulait pas descendre en deuxième division avec le Beerschot. L'Autrichien, arrivé deuxième à l'élection du Soulier d'or en 2020, doit à nouveau faire ses preuves après une saison faible très faible où il a sombré comme tous ses partenaires chez les Rats. Holzhauser n'a pas été en mesure de rééditer son année spectaculaire et semblait complètement en perdition comme la fois où il fut aligner en défense centrale avec un renvoi prématuré aux vestiaires à la clé.Mais il mérite assurément d'obtenir une seconde chance dans notre compétition. Marc Brys devra voir comment il veut intégrer l'Autrichien, lui qui joue un peu différemment de ce que nous avons vu à Louvain ces deux dernières années sous la baguette magique de Mercier. Remplacer le stratège français ne s'annonce pas une tâche facile. Nous devrons voir si Holzhauser peut retrouver son pied gauche géniale et diabolique dans les prochaines semaines.Anderlecht attendra beaucoup de Sebastiano Esposito. Un garçon qui semble avoir un bon flair pour le but, ça ne peut que donner des étincelles à la Lotto Park. Il a déjà montré cet instinct du buteur lors d'un match de gala contre l'Olympique Lyonnais. Il a marqué un joli but de la tête sur un corner et veut suivre ainsi l'exemple de son grand copain à l'Inter Milan : Romelu Lukaku. Un joueur qui reçoit la bénédiction de Big Rom pour rejoindre Anderlecht, doit avoir quelque chose à offrir en retour. Les Mauve et Blanc, qui entament une nouvelle ère avec Felice Mazzu à leur tête, affronteront le KV Ostende pour leur première rencontre de la compétition.