"L'annonce a été un choc. On ne pense jamais que quelque chose comme ça puisse se produire jusqu'à ce que cela arrive", a confié Correa au sujet de la mort d'Hubert. Le pilote de 20 ans a subi fin septembre une opération à la jambe droite de 17 heures. "Le chemin du rétablissement sera encore long", a-t-il déclaré. "Je ne sais toujours pas si je vais revenir un jour à 100%, mais je suis très reconnaissant d'être en vie. Je suis très reconnaissant envers les personnes qui m'ont accompagné ces cinq dernières semaines." "Une autre opération est prévue lundi prochain. Cela devrait être la dernière ici à Londres", a ajouté le jeune pilote. "Après, début novembre, je vais me rendre à Miami pour voir ma famille et commencer ma convalescence, qui devrait durer, selon les médecins, de dix mois à un an. Je ne sais pas dans quel état est mon pied, car il est bloqué par un cadre en métal et je ne peux pas le bouger." Le 31 août, la monoplace de l'Américain a percuté de plein fouet celle d'Hubert à Spa-Francorchamps. Correa avait été immédiatement opéré en Belgique de fractures aux jambes et d'une blessure moins grave à la colonne vertébrale. Une semaine après l'accident, il avait été transféré en Angleterre et placé dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire. Il a été extrait du coma le 21 septembre. (Belga)