"Nous ne savons pas encore la date exacte", a expliqué Tebas dans l'émission 'El Partidazo de Vamos'. "Cela va dépendre de l'évolution de la situation et du respect des règles. J'aimerais que ce soit le 12 juin." La reprise se fera "à huis clos" et "il y aura du football tous les jours", a-t-il précisé. Tebas a confirmé un total de huit cas positifs, cinq parmi les joueurs et trois parmi les employés des clubs, lors des tests effectués en vue de la reprise des entraînements. "C'est moins que ce à quoi l'on s'attendait. Nous nous attendions à 25 ou 30 cas, au vu des chiffres observés en Bundesliga et de la puissance du virus en Espagne. C'est une bonne nouvelle que ce soient les seuls positifs", a-t-il ajouté. Le président de la Liga ne pense pas qu'il y ait des risques de contagion durant les matchs, que du contraire selon lui. "C'est pendant les matchs qu'il y a le moins de risques. Le coronavirus ne se transmet pas par la sueur. Le risque est pratiquement inexistant au moment des matchs. Ce que je demande, c'est que nous respections les règles sanitaires afin de pouvoir commencer avec le plus faible nombre possible de joueurs infectés. Nous allons tester les joueurs. À la maison, je leur demande de continuer à suivre le protocole." (Belga)

"Nous ne savons pas encore la date exacte", a expliqué Tebas dans l'émission 'El Partidazo de Vamos'. "Cela va dépendre de l'évolution de la situation et du respect des règles. J'aimerais que ce soit le 12 juin." La reprise se fera "à huis clos" et "il y aura du football tous les jours", a-t-il précisé. Tebas a confirmé un total de huit cas positifs, cinq parmi les joueurs et trois parmi les employés des clubs, lors des tests effectués en vue de la reprise des entraînements. "C'est moins que ce à quoi l'on s'attendait. Nous nous attendions à 25 ou 30 cas, au vu des chiffres observés en Bundesliga et de la puissance du virus en Espagne. C'est une bonne nouvelle que ce soient les seuls positifs", a-t-il ajouté. Le président de la Liga ne pense pas qu'il y ait des risques de contagion durant les matchs, que du contraire selon lui. "C'est pendant les matchs qu'il y a le moins de risques. Le coronavirus ne se transmet pas par la sueur. Le risque est pratiquement inexistant au moment des matchs. Ce que je demande, c'est que nous respections les règles sanitaires afin de pouvoir commencer avec le plus faible nombre possible de joueurs infectés. Nous allons tester les joueurs. À la maison, je leur demande de continuer à suivre le protocole." (Belga)